OM : A Paris, Fanni veut martyriser sa victime Lucas

OM : A Paris, Fanni veut martyriser sa victime Lucas

Photo Icon Sport

De retour à l’Olympique de Marseille un an après son départ à l’été 2015, Rod Fanni n’a rien oublié de ses matchs contre le Paris Saint-Germain.

Parmi ses souvenirs les plus marquants, ses duels acharnés avec Zlatan Ibrahimovic qu’il considère comme son adversaire parisien le plus énervant. « Il a ce côté arrogant, a expliqué l’ancien Rennais dans le quotidien Le Parisien. Le match où Joey Barton se moque de son nez, je me rappelle que lui et moi, on s'était bien chahutés. On se marchait sur les pieds, on se donnait des petits coups de coude. Il faudrait lui demander s'il s'en souvient, mais je pense qu'il a quelques flashs (rires). »

Mais cette fois, Fanni devra se trouver un autre ennemi étant donné que l'attaquant suédois a rejoint Manchester United. Et pourquoi pas Lucas ? Le Brésilien qui aurait inscrit un but légendaire au terme d’une incroyable percée, sans l’intervention du défenseur olympien juste devant la ligne de but. Depuis ce fameux clasico du 2 mars 2014, Fanni considère l’ailier parisien comme sa victime préférée.

« Mettre la haine aux Parisiens »

« Lucas, quand je le prive de son but au dernier moment. Ce jour-là, on a plus parlé de mon sauvetage que si j'avais mis un doublé, s’est-il souvenu. J'ai entendu dire qu'on le surnomme "Failli" depuis cette action. Je l'ai assassiné, le pauvre (rires). Il a dû rêver de moi, ou cauchemarder. Je suis désolé pour lui, mais si c'est à refaire, je le referais avec plaisir. Mettre la haine aux Parisiens, c'est toujours sympa ! » Le genre de déclarations qui pourraient se retourner contre lui dimanche soir…

Share