Mercato, Michel et podium, Boli voit l'OM remonter

Mercato, Michel et podium, Boli voit l'OM remonter

Photo Icon Sport

Depuis qu’il est devenu ambassadeur de l’OM, Basile Boli multiplie les interventions médiatiques et les présences auprès du groupe professionnel.

L’ancien défenseur du club provençal apporte toute son expérience et sa connaissance d’un club qu’il a mené au sommet en 1993, mais sert aussi un discours résolument optimiste, malgré la situation guère favorable dans laquelle se trouve l’OM actuellement. Toutefois, en tant qu’ancien défenseur central, Boli assure les dirigeants n’ont pas fait fausse route dans ce secteur, notamment en ce qui concerne Karim Rekik.  

« C’était très difficile pour les dirigeants de trouver l’âme sœur (sic) d’entrée. Je ne dirais pas que le mercato est raté mais qu’il peut être corrigé. Moi, j’ai un faible pour Karim Rekik. C’est vrai qu’il n’est pas très bien en ce moment mais j’ai senti qu’il avait l’instinct d’un vrai stoppeur. Il a besoin de quelqu’un de confiance comme moi lorsque je suis arrivé à Marseille en provenance d’Auxerre. Pour cet hiver, la priorité, c’est un attaquant », a tout de même bien fait comprendre « Basilou », qui a également évoqué sur RMC la saison actuelle de l’OM, de la prise en main par Michel en urgence, à la place espérée en fin de saison. 

« Le départ a été catastrophique. Michel a essayé de changer la philosophie du club avec Vincent (Labrune) et le staff. On n’a pas eu beaucoup de chance à la maison où on a réalisé des contre-performances. Aujourd’hui, je constate qu’il y a une vie saine au club. Il n’y a pas de brebis galeuses. On n’a pas profité des erreurs de nos adversaires directs. Si on avait fait le même parcours à l’extérieur qu’à domicile, on serait dans les trois premiers. On veut être ambitieux. On a eu des difficultés mais il y a aujourd’hui une certaine sérénité. On va essayer de finir sur le podium », a expliqué un Basile Boli bien conscient que personne ne se détache pour la place de dauphin du PSG, et que de nombreuses équipes ayant raté leur première partie de saison sont encore en course pour le podium. Dont l’OM. 

Share