Le roi du bluff n’a jamais cru l’OM

Le roi du bluff n’a jamais cru l’OM

Photo Icon Sport

Cela a été le grand feuilleton du mois de juillet à Marseille. La Mairie de la cité provençale et l’OM sont allés au bras de fer pour avoir le dernier mot en ce qui concerne le loyer du stade Vélodrome, jugé trop cher par le club phocéen. Finalement, un accord avait été trouvé, alors que les dirigeants olympiens avaient choisi de jouer le match de la 2e journée de Ligue 1, prévu dans l’enceinte du Boulevard Michelet, à la Mosson… face à Montpellier. Un effet de manche qui n’a pas fait sourciller Rolland Courbis, roi dans l’art de l’intox, et qui n’a jamais réellement compté sur l’inversion de stade pour ce match. 

« Il faudra bien préciser qu’on n’a jamais été dupes sur l’histoire de la Mosson qui accueille le match de l’OM. On n’y a pas cru une seconde ici », a livré l’ancien coach de l’OM, qui n’a ensuite pas voulu se mêler de la demande du club provençal de changer l’horaire du match. « On s’adaptera aux Marseillais. Il faut être adaptable aux Marseillais, on l’a vu avec le Vélodrome », a glissé Rolland Courbis, décidément en grande forme avant ce début de saison. 

Share