La succulente réponse de Mandanda aux sénateurs

La succulente réponse de Mandanda aux sénateurs

Photo Icon Sport

Il aura fallu que Steve Mandanda ait le malheur de parler de « joueurs qui jouent comme des sénateurs depuis deux matchs » pour que plusieurs pensionnaires du Sénat saisissent la balle au bond et tentent de tirer les oreilles du capitaine marseillais. Les élus essayaient ainsi de casser l’image du sénateur âgé et guère actif, qui s’endort à moitié sur les sièges du Palais du Luxembourg. A cette occasion, Mandanda avait été invité à constater de lui-même toute l'activité d'un sénateur en action. Dans un courrier ouvert publié sur sa page Facebook, Steve Mandanda a expliqué le sens de ses propos, mais a surtout glissé un petit tacle bien senti sur la rapidité de la mobilisation des sénateurs pour rebondir sur cette phrase, signe que leur emploi du temps n’était pas si surchargé que cela…

« Je tiens à revenir sur les propos que j'ai tenus dimanche dernier lors du match OM - Angers. Tout d'abord, je souhaite dire à Monsieur Lemoyne que je n'ai pas attaqué le statut de sénateur en tant que tel. Dans mes propos, je voulais faire référence à l'expression "aller un train de sénateur" qui a pour signification : aller à une allure lente et majestueuse" ». Je tiens à vous rappeler que mon métier de footballeur professionnel ne nécessite pas d'avoir les mêmes qualités que celle d'un sénateur. Mon rôle de capitaine de l'olympique de Marseille m'a fait ressentir que les joueurs réfléchissaient plus en sénateurs qu'ils ne jouaient en footballeurs. Voilà pourquoi j'ai utilisé cette expression. Je vais décliner votre invitation mais je tenais à vous remercier d'avoir pu si rapidement dégager du temps dans votre planning pour la rédaction de votre communiqué ainsi que l'invitation au Sénat », a malicieusement glissé le gardien marseillais, histoire d’avoir le dernier mot dans cette histoire assez originale.

Share