L'OM dézingue certaines divas chez les supporters

L'OM dézingue certaines divas chez les supporters

Photo Icon Sport

L’Olympique de Marseille a tenu à répondre à Michel Tonini, président des Yankee Nord, qui vendredi a en effet décidé de boycotter avec d’autres associations une réunion car Vincent Labrune n’y participait pas. Il s’agissait pour le club phocéen d’avancer sur le dossier de la commercialisation des abonnements la saison prochaine, l’OM ayant décidé de tout reprendre en charge et de plus confier la gestion des Virages aux fans. Pour Maître Grimaldi, avocat de l’Olympique de Marseille, certains représentants des associations de supporters se voient un peu trop beau et n’empêcheront pas l’OM de concrétiser cette opération.

« Que les choses soient claires: l’OM reprend dans tous les cas, convention ou pas, la commercialisation des abonnements. Les groupes sont un élément central par rapport au spectacle au stade, donc on travaille avec eux. On a pressé personne et on ne va pas les forcer. Mais, à un moment donné, il faut siffler la fin de la récréation. Pour nous, le travail est fini. On est sur la virgule et le point. Après, il y a un responsable de groupe qui aime les micros, un autre qui est vexé que le président de l’OM ne soit pas là... La position du club est très simple, s’appuyant sur 18 mois de négociations et un accord de principe sur la convention. Ils sont vexés, mais on peut l’être aussi. Et c’est aussi un manque de considération de la part de certains groupes vis-à-vis de notre travail et aussi de leurs adhérents. C’est un accord différé, ça va rentrer dans l’ordre », a confié, dans La Provence, l’avocat de l’Olympique de Marseille, histoire de ramener tout le monde à la réalité. Les responsables visés apprécieront.

Share