Sagnol, au tour de Pascal Praud de donner la leçon..

Sagnol, au tour de Pascal Praud de donner la leçon..

Photo Icon Sport

Claude Leroy, Louis Saha, Lilian Thuram… Willy Sagnol n’a pas été épargné après ses déclarations lors d’une interview accordée à Sud-Ouest. Il faut dire que l’entraîneur de Bordeaux s’est aventuré sur un terrain glissant en évoquant le fameux cliché du joueur africain. Il fallait donc s’attendre à un véritable acharnement médiatique à l’image de la publication de Pascal Praud.

« Pour être dans le football depuis mon enfance, j’ai parfois entendu ces idioties. Elles étaient dites par des vieux messieurs qui regrettaient l’Empire coloniale ou qui avaient grandi dans la France d’avant-guerre. Willy Sagnol a 37 ans et c’est ce qui m’étonne le plus, a réagi le journaliste sur son blog Yahoo. Comment peut-il déclarer des âneries de la sorte ? Comment l’ancien joueur du Bayern et de l’Equipe de France, coéquipier de Claude Makelele, entraîneur de Cheick Diabaté, qui a passé sa vie avec des footballeurs issus de toutes les origines, comment a-t-il pu énoncer des stupidités pareilles ? J’ai vu l’interview de Willy Sagnol telle qu’elle existe sur le site du journal Sud-Ouest ; j’avoue être tombé de ma chaise quand j’ai entendu les phrases du coach de Bordeaux. Les raccourcis, les imprécisions, la tonalité générale laissent une impression de malaise. Sans doute Willy Sagnol plaidera-t-il la maladresse. Sans doute reviendra-t-il sur cet entretien et précisera-il sa pensée. Le mal est fait. Il montre les faiblesses de l’encadrement du football français sur le fond comme sur la forme. Dommage ! Jusqu’à ce 3 novembre, Sagnol avait réussi un sans-faute à Bordeaux. »

Share