Bordeaux : Des bouchons et pas d'occasions, les bugs du nouveau stade expliqués

Bordeaux : Des bouchons et pas d'occasions, les bugs du nouveau stade expliqués

Photo Icon Sport

Malgré un bon début de saison des Girondins, la billetterie bordelaise n'est pas spécialement à la fête... Et ce n'est pas Johan Micoud qui défendra son ancien club, lui qui comprend plutôt le choix des supporters de bouder le Matmut Atlantique.

Depuis la reprise de la L1, Bordeaux fait tout son possible pour remplir son Matmut Atlantique. Mais malgré de bons résultats, avec une 6e place après 8 journées, et un jeu plus alléchant, avec la mise en place de la philosophie de Jocelyn Gourvennec, les supporters bordelais ne semblent pas encore convaincus par leur club... Sixième affluence du championnat de France, avec une moyenne de 23 256 spectateurs par match, les Girondins n'occupent que le 17e rang des taux de remplissage, avec 55 %. Si Bordeaux fait mieux que Marseille et ses 52 % de remplissage au Vélodrome, les supporters bordelais font partie des mauvais élèves en France... Et ceci agace Nicolas De Tavernost, le propriétaire des Girondins, qui réclame un public plus nombreux, mais aussi Johan Micoud, ancien milieu offensif du FCGB, qui comprend le désamour des supporters.

« À Bordeaux, il y a un public, bien sûr. Après, c’est comme avec tous les supporters, ils veulent bien venir pour encourager leur équipe, pour soutenir leur club, mais seulement à un moment donné, car il faut aussi que le spectacle soit à la hauteur. Tu ne peux pas demander aux gens de venir régulièrement voir des matchs où tu as une demi-occasion par match… À force, les gens, ils se découragent et ne viennent plus au stade. Maintenant, des vrais supporters, il y en a toujours eu autour de ce club. Après, il faut savoir faire les choses dans l’ordre. Je pense qu’il faut d’abord que le spectacle soit sur le terrain, que Bordeaux arrête pour de bon de jouer petit bras et pense le football comme un spectacle. Plus le spectacle sera beau et plus les gens voudront venir voir le match, c’est le principal. Après, il y a aussi des complications pour aller dans ce stade, il faut le dire, c’est difficile d’accès. Ils ont fait une seule voie pour se rendre en dehors de la ville, donc que vous alliez au stade ou que vous en partiez, c’est la même histoire. Au final, c’est un tout, une suite d’éléments qui fait que ce magnifique stade n’est quasiment jamais rempli. Bon, on a aussi vu avec le PSG, que l'argent investi ça joue aussi. Si on sort le chéquier pour faire venir des joueurs, forcément... Là, l'argent que De Tavernot met, c'est pour boucher le trou. À quoi ça sert pour M6 d'avoir un club si c'est pour ne pas être performant ? », a avoué, sur La chaîne L'Equipe, Johan Micoud, qui estime donc que Bordeaux doit d'abord retrouver un football spectaculaire et faciliter l'accès à son nouveau stade avant de réclamer un stade plein avec plus de 42 000 supporters.

Share