Les notes des Bleus : Payet et Coman au top, Rami et Evra font flop

Les notes des Bleus : Payet et Coman au top, Rami et Evra font flop

Photo Icon Sport

Lloris : 5,5 – Difficile de reprocher quoi que ce soit au gardien français, battu à chaque fois de près et abandonné par sa défense. En dehors de cela, il n’a eu que très peu de travail.

Sagna : 5,5 – L’un des rares défenseurs à tirer son épingle du jeu. Il n’est pas directement impliqué dans les deux buts encaissés, et a été plutôt précis dans ses transmissions, avec un apport offensif limité.

Rami : 3 – Fébrile en début de match, il a raté quelques relances, et a été en souffrance dans les duels, notamment dans la course. A la peine en fin de rencontre, notamment sur le deuxième but camerounais où il lâche son poste sans parvenir à dégager le ballon. A disputé trois duels de la tête seulement en 90 minutes, et a perdu les 3…

Koscielny : 4,5 - Enorme présence physique et aérienne, il adore le duel et ne s’en prive jamais. Peu de risques dans la relance, les milieux venant alors chercher le ballon très bas. Mais comme souvent avec le défenseur d’Arsenal, il gâche son match avec une erreur, une glissade cruciale, qui coûte un but. C’est trop souvent le cas, surtout à ce niveau.

Evra : 3,5 - Bien parti, le Turinois a progressivement plongé de manière inquiétante. Une énorme faute qui aurait pu lui valoir un rouge avec une balayette près du poteau de corner en première période, une autre qui lui a valu logiquement un jaune en fin de rencontre, c’est déjà mauvais signe. En plus de cela, des difficultés physiques criantes, un apport offensif progressivement restreint, et une immobilité incroyable sur le deuxième but camerounais. Cela fait beaucoup.

Diarra : 4 - Des efforts physiques pour harceler l’adversaire et récupérer haut, mais en dehors de cela, peu de bonnes transmissions vers l’avant, des ballons réclamés en plus très bas sur le terrain. Loin d’être le joueur indispensable qu’il était en première partie de saison. Entré à sa place à la pause, N’Golo Kanté (6,5) a été beaucoup plus précis et tranchant, portant le danger tout en récupérant de nombreux ballons.

Matuidi : 6 - Présent dans l’activité physique et la transmission, il a joué juste, sans en faire de trop mais a beaucoup compensé dans l’entrejeu. Un but à son actif, sur sa seule occasion bien transformée, et un match sans erreurs, c’est solide.

Pogba : 6,5 – Il a eu du mal à se situer, et Didier Deschamps lui a fait bien fait remarquer. Mais son offrande pour Giroud l’a remis dans le droit chemin et il a su faire parler sa vision du jeu et sa capacité à garder le ballon.

Payet : 7,5 – On ne s’en lasse pas, mais son jeu est toujours propre, collectif et inspiré. Des bonnes passes, de l’allant et une bonne forme physique, cela fait du bien quand on veut jouer vite et précis. Et sur les coups de pied arrêtés, c’est la classe. Que ce soit direct ou indirect, sur corner ou pour mettre le ballon juste entre le gardien et la défense adverse, c’est un danger permanent.

Coman : 7,5 – Pour sa première titularisation, le Munichois a frappé fort. Il provoque des fautes, passe et accélère, finit bien ses actions et semble insatiable. Un poison permanent qui a montré qu’il n’était pas qu’un joker capable d’entrer en fin de rencontre.

Giroud : 6 – Un but qui va certainement lui faire du bien. Une occasion manquée en face à face du droit qui aurait pu mettre tout le monde d’accord. Un match mitigé donc pour le Gunner, qui a joué son rôle de pivot, a été présent sur les centres et les coups de pied arrêtés et demeure un point de fixation. Et si les Coman, Pogba et Payet ont pu briller, c’est aussi grâce à cela.

Share