Lacazette, Kurzawa, Griezmann… Courbis ne comprend pas

Lacazette, Kurzawa, Griezmann… Courbis ne comprend pas

Photo Icon Sport

Pour Didier Deschamps, le match amical face à l’Albanie vendredi (1-1) était l’occasion idéale pour innover, à l’image de la titularisation d’Alexandre Lacazette dans un 4-4-2 en losange. Un choix critiqué par Rolland Courbis : « Lacazette, ce soir (vendredi), ce n’est pas le match pour lui, ni le système pour lui. Didier Deschamps s’en est aperçu. Ce n’était pas le système adéquat face à cette équipe d’Albanie, qui joue très bas et avec les couloirs doublés par deux latéraux », a souligné l’entraîneur de Montpellier sur RMC, qui aurait préféré voir Antoine Griezmann à la place du Lyonnais.

« L’entrée de Griezmann me paraissait indispensable et le passage en 4-2-3-1 aussi, a-t-il estimé. Sa performance a donné des regrets sur le fait qu’il n’ait pas débuté le match. Un Griezmann d’entrée, avec ses dribbles, était plus intéressant, je pense, qu’un Lacazette. » Autre remplaçant en vue contre l'Albanie : Layvin Kurzawa. Tout simplement le latéral gauche des Bleus pour l’Euro 2016 selon Rolland Courbis : « Quant à Kurzawa, en quinze minutes, il a démontré qu’il était supérieur à tous les arrières gauches français ». Reste à savoir si Deschamps rappellera le Monégasque lorsque Patrice Evra reviendra de blessure. 

Share