La France est obligée de suspendre Benzema avoue L. Fernandez

La France est obligée de suspendre Benzema avoue L. Fernandez

Photo Icon Sport

Ce jeudi après-midi, la Fédération Française de Football devrait annoncer la suspension provisoire de Karim Benzema au sein de l’équipe de France. Une décision inévitable puisque le joueur fait l’objet d’un contrôle judiciaire qui l’empêche d’entrer en contact avec Mathieu Valbuena, en raison de son implication dans cette affaire de chantage à la sextape dont le milieu lyonnais est victime. Noël Le Graët dévoilera donc les détails de cette suspension provisoire, qui ne chagrinera pas trop Luis Fernandez. Pour l’ancien membre du carré magique, Benzema n’est plus soutenable à l’heure actuelle, et la France va devoir apprendre à se passer de lui étant donné ses agissements. 

« Si la fédération, qui s’est portée partie civile, décide de l’écarter, c’est qu’elle possède des éléments à charge. Je soutiendrai donc sa décision. Et tant pis si Benzema doit manquer l’Euro, on fera sans lui. J’ai toujours défendu ce joueur. Mais là, l’image de l’équipe de France a une nouvelle fois été écornée. Or, quand on porte ce maillot, on se doit d’avoir une attitude irréprochable. Il ne doit y avoir aucun passe-droit. L’enquête judiciaire ne sera pas bouclée avant un ou deux ans. On ne peut pas attendre pour prendre une décision. Cela risquerait de pourrir l’ambiance chez les Bleus. Et quel message enverrait-on alors à nos jeunes », a fait savoir dans Le Parisien un Luis Fernandez pour qui Benzema ne peut pas revenir comme si de rien n’était dans le groupe France après avoir fait l’intermédiaire dans une affaire d’extorsion de fonds à l’encontre de l’un de ses coéquipiers.

Share