Gonalons et Mexès, même combat avant l'Euro

Gonalons et Mexès, même combat avant l'Euro

Photo Icon Sport

Grâce aux quelques blessés qui n'ont pas pu être sélectionnés en équipe de France ces derniers mois, des joueurs qui ne postulaient pas forcément pour une place à l'Euro ont séduit Laurent Blanc et le sélectionneur des Bleus risquent d'avoir un joli mal de tête au moment de composer la liste des joueurs qui le suivront en Pologne et en Ukraine. Maxime Gonalons, par exemple, ne cesse de monter en puissance et croît très fort en une participation à l'Euro depuis qu'il a été sélectionné lors des derniers matches amicaux contre la Belgique et les Etats-Unis.

« On touche au haut niveau en étant confronté aux meilleurs Français du moment. L’Euro ? J’y crois ! Je sais que ça va être très dur parce qu’il y a énormément de joueurs à mon poste mais j’ai les qualités pour. C’a été assez vite pour moi, international à 22 ans, ce n’est pas donné à tout le monde », a toutefois avoué le milieu de terrain de l'OL, qui se trouve dans une toute autre situation que Philippe Mexès, titulaire chez les Bleus avant sa grave blessure au genou et désireux de revenir à son meilleur niveau pour participer à cet Euro. « Il faut du temps pour que tout rentre dans l’ordre. L’important aujourd’hui, c’est que mon genou réponde bien. Physiquement je me prépare pour essayer de postuler à l’Euro. J’aimerais me sentir encore mieux. Cela viendra », a assuré le défenseur du Milan AC, titulaire mercredi face au PSG en amical.

Share