France : Payet s'est adouci, Deschamps n'est pas insensible…

France : Payet s'est adouci, Deschamps n'est pas insensible…

Photo Icon Sport

Etincelant depuis son arrivée à West Ham l'été dernier, Dimitri Payet n'a pourtant pas figuré dans les dernières listes de Didier Deschamps en équipe de France. Un choix largement critiqué, y compris par le milieu offensif qui dénonçait une « injustice » en octobre dernier.

Mais ça, c'était l'ancien Payet. Le nouveau, lui, a décidé de changer de communication. Il faut dire que l'ex-Marseillais ne peut pas faire beaucoup mieux sur le terrain… Du coup, le Réunionnais a multiplié les sorties médiatiques afin de montrer au sélectionneur qu'il pouvait faire partie d'un groupe sans créer de problème. Et visiblement, la nouvelle stratégie de Payet pourrait bien changer les plans de Deschamps avant l'annonce de sa liste pour l'Euro 2016.

« Oui, j’ai ma liste en tête. Mais je ne sais pas ce qui peut se passer d’ici au 12 mai, a tempéré le technicien dans L'Equipe. Parfois, aussi, ça ne se joue pas à grand-chose entre deux joueurs. Avec la préparation, on peut aussi remettre tout le monde à niveau. Dans mon choix, le potentiel entre en compte. Dimitri a toujours été bon en club. C’était déjà le cas à Marseille. En sélection, il a fait de bonnes entrées, a été bon contre le Danemark (2-0, 29 mars 2015), je ne l’oublie pas. Ce n’est pas parce qu’il y a une forte concurrence à son poste que je ne vais pas le prendre. Et ce n’est pas parce qu’il y a une campagne médiatique que je vais le prendre... Les sélections ne se gagnent pas et ne se perdent pas sur les plateaux télé, dans la presse ou à la radio, c’est clair. Mais je lis, écoute ou regarde. » Autant dire que l'opération séduction de Payet ne laisse pas le sélectionneur insensible...

Share