La grande Europe, c'est déjà fini pour Lille

La grande Europe, c'est déjà fini pour Lille

Photo Icon Sport

Il n’y a pas eu photo entre Porto et Lille. Déjà vainqueur à l’aller, le club portugais a pris le meilleur sur une formation du LOSC toujours sans imagination et sans ambition (2-0). L’équipe nordiste atterrit dans les poules de l’Europa League.

La mission était délicate, elle est rapidement devenue impossible. Après le revers 0-1 du match aller, les Dogues devaient créer l’exploit dans l’antre des Dragons pour valider leur billet en Ligue des Champions. Mais René Girard mettait sur pied une équipe particulièrement défensive, et qui passait ainsi l’essentiel de la première période à défendre. En face, peu importe l’avantage au score, on tentait de se mettre à l’abri avec notamment une énorme pression dans les 20 premières minutes.

Le 0-0 tenu tant bien que mal à la pause donnait encore un peu d’espoir au LOSC, mais la différence finissait par se faire. Sur un coup-franc parfaitement enroulé, Brahimi se rappelait au bon vieux souvenir de la Ligue 1 et ouvrait le score dès 25 mètres (1-0, 49e). Lille tentait bien de réagir, mais le club portuan ne se privait pas de se mettre à l’abri, avec un décalage parfait de Brahimi pour Jackson Martinez, dont la frappe croisée faisait mouche (2-0, 69e). L’intensité baissait alors nettement, et il faut bien dire que le suspense n’était plus au rendez-vous. Porto assurait tranquillement sa qualification pour la Ligue des Champions, tandis que l’élimination de Lille, cumulée à la qualification du Zénith Saint-Pétersbourg, continue de placer le football français en grand danger dès ce début de saison.

Share