TV : Canal+ veut éviter le scandale au Mondial

TV : Canal+ veut éviter le scandale au Mondial

Tandis que la situation s'enlise entre le groupe TF1 et Canal+, tout le monde se demande si les deux puissants groupes trouveront un accord avant le Mondial. Chacun veut y croire.

Tandis que les abonnés à Canal+ continuent de payer leur abonnement sans aucune remise, et cela même si la chaîne cryptée a connu des déboires techniques depuis le début de saison, la disparition des chaînes du groupe TF1 depuis plusieurs semaines n’en finit pas de susciter des vagues. Tandis que le groupe Bouygues a finalement renoncé à fusionner avec le groupe M6, les dirigeants de la Une et de Canal+ ne lâchent rien, tout cela au grand désarroi de certains téléspectateurs injustement privés de plusieurs chaînes majeures dont bien évidemment TF1. Ce dimanche soir, ils devront se tourner vers un autre moyen pour regarder le match de Ligue des Nations entre le Danemark et la France diffusé par la Une. Une situation qui est totalement bloquée à deux mois du Mondial 2022 au Qatar, dont TF1 diffusera les plus grosses affiches.

Canal+ est en position de force, mais veut la paix avec TF1

Du côté des deux groupes, on reste sur ses positions, à savoir que Canal+ estime que TF1 lui demande trop cher pour diffuser ses chaînes, tandis que dans le camp rival on juge que tout cela est un faux procès. Ce dimanche, Thomas Sénécal, le patron des sports de C+, veut positiver et il estime que d’ici le match d’ouverture du Mondial, le 20 novembre prochain à Doha, un accord pourra être trouvé. « Ce n’est pas encore acté, la Coupe du monde débute le 20 novembre (…) A date, nous ne sommes en rien contraints de rétablir le signal de ces chaînes. Mais on pense à nos abonnés avant tout. Nous espérons qu’un accord sera trouvé au plus vite », a expliqué Thomas Sénécal, conscient de l’effet désastreux que pourrait avoir un blocage total dans ce dossier majeur pour les téléspectateurs. Il reste 56 jours pour trouver une solution.