Benzema et Deschamps fâchés à mort, il accuse !

Benzema et Deschamps fâchés à mort, il accuse !

Icon Sport

Si le documentaire de TF1 consacré au parcours de l'équipe de France lors du Mondial 2022 n'a rien révélé sur le départ de Karim Benzema, quelques bruits commencent tout de même à circuler sur ce qui reste comme un gros gâchis.

En l’espace de 72 heures, tout s’est accéléré dans l’histoire d’amour contrariée entre l’équipe de France et Karim Benzema. Car tandis que les supporters tricolores « fêtaient » le parcours des Bleus au Qatar, malgré la défaite de Didier Deschamps et de ses joueurs lors d’une finale désormais légendaire contre l’Argentine, le Ballon d’Or annonçait via les réseaux sociaux qu’il mettait un terme immédiat à sa carrière internationale. Une décision brutale et forcément triste pour un joueur aussi talentueux, qui a tout gagné avec le Real Madrid. Et même si certains s’étonnent encore et toujours de la manière dont Benzema a communiqué, quelques informations sortent sur ce qui aurait abouti à la colère de la star madrilène à l’égard du sélectionneur national et du staff français. KB9 se serait senti victime d’un traitement spécial et surtout défavorable dès le début du regroupement, au point même que les Bleus n’auraient rien fait pour le retenir à Doha.

Karim Benzema pas traité comme les autres joueurs français ?

Tandis que des divergences entre le staff médical des Bleus et celui du Real Madrid ont été évoquées dans L’Equipe, RMC a d’autres informations sur le moment où cette Coupe du Monde 2022 s’est terminée, avant même de commencer, pour Karim Benzema qui n’est pas loin de penser que certains de ses coéquipiers français ont eu droit à plus de compassion que lui. « Benzema a été contrarié d’avoir été pressé de reprendre rapidement. Didier Deschamps voulait absolument que tout le monde soit prêt pour le premier match contre l’Australie, ce qui n’était pas complètement le cas de Raphaël Varane, qui n'a joué qu'à partir de la deuxième rencontre face au Danemark. L’attaquant du Real Madrid aurait sans doute aimé que le staff soit plus patient avec lui aussi. Et puis, lorsqu’il s’est blessé au quadriceps, il a été invité par le staff à quitter Doha dans la foulée. Pensait-il pouvoir revenir avant la fin du Mondial ? C’est une possibilité », explique le média, qui pense que ce sentiment du « deux poids deux mesures » a tout cassé et a probablement poussé le joueur de 35 ans à abandonner définitivement l’équipe de France. Mais en Espagne, certains ont d'autres versions.

Lors de la très populaire émission El Larguero sur la Cadena Ser, des journalistes espagnols proches du Real Madrid affirment que la blessure de Karim Benzema a été un prétexte pour le pousser en dehors de l'équipe de France juste avant le début du Mondial 2022. « Deschamps ne peut pas voir Benzema en peinture. Leur relation est rompue et je doute qu'ils aient parlé depuis son départ de Doha. Cela a commencé en 2015 avec l'affaire Valbuena (…) Karim Benzema était un corps étranger dans cette sélection française. A Madrid, il est capitaine et n'a jamais été mal vu », explique Javi Herraez, journaliste de la Cadena Ser, tandis que son confrère, Manu Carreno, est lui aussi persuadé que le sélectionneur français ne voulait pas réellement du Ballon d’Or 2022 dans son groupe pour aller au Mondial. « La retraite internationale ? Benzema suppose que Deschamps va rester en équipe de France. Si Zidane arrivait, ce serait très différent pour l’attaquant français. Didier Deschamps s’est dit qu’il devait le convoquer, mais au moindre problème il se débarrassait de lui. »