TV : Médiapro paye l'addition, la LFP surprise

TV : Médiapro paye l'addition, la LFP surprise

Ce n’est pas le milliard d’euros, mais la LFP voit enfin des signaux positifs se présenter après des mois de galère.

Le dernier appel d’offres a permis de mettre en avant l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché, avec Amazon. Mais comme rien ne se passe jamais comme prévu, Canal+ a annoncé dans la foulée qu’il se retirait de l’autre lot diffusant deux matchs de L1 pour un total non négligeable de 330 ME. De quoi laisser présager de nouvelles prises de tête, même si il y a au moins un dossier définitivement réglé pour Vincent Labrune. Il s’agit tout simplement de celui à l’origine de tous les problèmes : Mediapro. Le média sino-espagnol s’était engagé à régler 100 ME contre l’abandon de toute poursuite longue et coûteuse pour toutes les parties. Ce deal signé avec le conciliateur du Tribunal de Commerce de Nanterre a ainsi été parfaitement respecté par Médiapro. Pour une fois, pourrait-on ajouter.

En effet, pour que l’accord soit signé, la société de Jaume Roures devait tout d’abord vers 64 ME, ce qui a été fait dans la foulée, afin de se désengager totalement. La suite du règlement faisait lever des sourcils à la LFP, qui s'imaginait bien devoir courir après les 36 ME restant, tant Médiapro a perdu du crédit en France. Mais il n’en a rien été. L’Equipe révèle ainsi que la Ligue a reçu trois virement de 10, 10 et 16 ME environ, pour régler la totalité du montant déterminé dans l’accord. Le timing a ainsi été respecté, puisqu’il devait être effectué avant la fin du premier semestre 2021. Une bonne surprise pour Vincent Labrune, qui essaye toujours de colmater les brèches depuis son arrivée un peu en catastrophe à la LFP. Et pour le moment, le football français est toujours en vie, même s’il a du se serrer incroyablement la ceinture et vivre les montagnes russes avec Canal+ ces derniers mois.