TV : Maxime Saada l’avoue, Canal+ a le seum

TV : Maxime Saada l’avoue, Canal+ a le seum

Icon Sport

Mécontent de voir la Ligue de Football Professionnel choisir Amazon en tant que diffuseur de la Ligue 1, Canal+ s’est retiré. Puis le patron de la chaîne cryptée Maxime Saada s’est expliqué dans un mail interne.

Le plan de Canal+ a échoué. Détentrice des droits pour les deux principales affiches par journée de Ligue 1, la chaîne cryptée comptait sur la reconnaissance de la Ligue de Football Professionnel afin qu’elle choisisse son allié beIN Sports pour retransmettre les autres rencontres. Ainsi que les 10 meilleurs matchs de la saison. Seulement voilà, l’instance a privilégié Amazon, provoquant la colère du diffuseur historique du championnat qui s’est immédiatement retiré. Il faut dire que les montants payés par chacun des acteurs ne sont pas cohérents, comme l’a expliqué Maxime Saada dans un mail interne.

« Ce scénario n’existe pas »

« Ces lots, qui représentent 80 % des matchs de L1, dont les dix meilleures affiches, ont été cédés pour 250 M€ à Amazon alors qu'ils avaient été acquis par Mediapro en 2018 pour 784 M€, a rappelé le patron de la chaîne dans un document relayé par L'Equipe. La LFP a considéré à tort que la proposition d'Amazon se cumulait aux montants des lots attribués en 2018, à savoir les 332 M€ de Canal+ et les 42 M€ de Free pour le lot digital. Ce scénario n'existe pas. Canal+ ne paiera pas 332 M€ pour 20 % des matchs, quand Amazon en diffuse 80% pour 250 M€. Nous ne diffuserons donc pas la Ligue 1. »

« Après la chimère Mediapro, la LFP et les présidents de clubs reproduisent donc la même erreur qu'en 2018. J'ai conscience de l'émotion que va créer cette situation, dans la maison comme en externe. Soyez assurés de notre mobilisation la plus totale pour préserver nos intérêts. Il n'est pas question de se retrouver dans une situation où Canal+ est l'acteur qui paye le plus, pour avoir le moins », s’est justifié Maxime Saada, qui ne semble pas envisager un rebondissement.