TV : La Ligue 1 à huis clos, Mediapro se frotte les mains

TV : La Ligue 1 à huis clos, Mediapro se frotte les mains

Photo Icon Sport

Le 28 avril, Edouard Philippe annonçait depuis l’Assemblée Nationale que les rassemblements de plus de 5.000 personnes seront interdits au minimum jusqu’en septembre.

Cela signifie automatiquement qu’une partie de la prochaine saison de Ligue 1 se disputera à huis clos. Selon les plus pessimistes, l’intégralité du championnat 2020-2021 pourrait se jouer sans public. Une immense tristesse pour les supporters des clubs de Ligue 1, qui pourrait néanmoins faire le bonheur de Mediapro. Diffuseur du championnat de France à compter de cet été et jusqu’en 2024, la nouvelle chaine du foot français a de grandes chances de profiter des huis clos pour booster le nombre de ses abonnements et de ses audiences. Un constat implacable pour Pierre Maes, consultant dans le secteur des droits TV, même si le spécialiste estime que rapidement, les huis clos risquent de lasser les téléspectateurs.

« Effectivement, les passionnés sont frustrés, effectivement les gens ne pourront pas aller au stade, effectivement, il n'y aura que la télé pour voir ces matchs. C'est un argument marketing pour Mediapro. En même temps, un match à huis clos est un très pauvre spectacle télévisuel. C'est une catastrophe ! Jusqu'au aujourd'hui, rien n'a pu freiner la progression de la popularité du foot. Mais jouer à huis clos est un risque, même un danger. Je dirais de manière imagée : à huis clos, les gens vont s'apercevoir que c'est un sport chiant » a indiqué l’auteur du livre « Le business des droits TV du foot » dans les colonnes du Parisien. Pour rappel, Mediapro vise les 3,5 millions d'abonnés à 25 euros par mois. Un objectif ambitieux, d’autant que pour l’heure, la chaîne ne dispose dans son catalogue que de la Ligue 2 et de la Ligue 1. Mais qui pourrait bien devenir réalisable grâce aux huis clos…