TV : Canal+ met la LFP au défi de trouver un autre diffuseur

TV : Canal+ met la LFP au défi de trouver un autre diffuseur

Photo Icon Sport

Afin d'essayer de vite sceller un accord avec Mediapro, sous le contrôle de la justice, la LFP veut que Canal+ s'implique. La chaîne cryptée refuse.

La situation se tend à l’extrême entre la Ligue de Football Professionnel, les clubs de Ligue 1 et 2 d’un côté et Mediapro de l’autre, avec dans le rôle de l’arbitre le tribunal de commerce de Nanterre. Et pour essayer de trouver une sortie de crise, alors que le diffuseur doit désormais 340ME à la LFP, la Ligue et le médiateur auraient apprécié que Canal+ entre dans la danse et fasse une proposition à Mediapro afin de contribuer à une solution la moins mauvaise pour tout de monde. Malheureusement pour les clubs et la justice, du côté de Maxime Saada si on est prêt à faire une offre pour reprendre tout ou partie de la Ligue 1, le patron de Canal+ a clairement fait savoir qu’il était inutile de compter sur son groupe pour jouer les Casques bleus et essayer de régler la bataille juridique en cours avec le propriétaire de Téléfoot.

La direction de Canal+ a même directement prévenu les différents protagonistes de ce choix fort, la chaîne cryptée de référence étant prête à assister à une débandade des clubs de Ligue 1, et même prendre le risque de voir finalement la Ligue de Football Professionnel trouver un accord avec un autre diffuseur afin de remplacer Mediapro. Selon L'Equipe, le conciliateur n'aura pas réellement de bonnes nouvelles à annoncer lors du conseil d'administration de la LFP, prévu jeudi, et désormais on évoque un nouveau rendez-vous avant les fêtes de fin d'année, soit dans deux semaines. A l'heure où les caisses sont vides, ce nouveau délai risque d'être un rude coup pour de nombreux clubs déjà exsangues financièrement ou presque. Pourvu que le Père Noël ne soit pas une ordure.