TV : Al-Khelaifi et BeInSports en furie contre la Ligue 1 ?

TV : Al-Khelaifi et BeInSports en furie contre la Ligue 1 ?

L'attribution d'une partie des droits TV de la Ligue 1 à Amazon a sidéré tout le monde. Et si Canal+ a jeté l'éponge avec fracas, BeInSports se tait. Mais la chaîne dirigée par Nasser Al-Khelaifi serait également en furie.

Personne n’avait vu venir l’entrée en force d’Amazon dans le paysage audiovisuel du football français, et c’est peu dire que le choc a été violent pour Canal+ et BeInSports lorsque la Ligue de Football Professionnel a annoncé que le groupe de Jeff Bezos reprenait l’intégralité du lot acheté en 2018 par Mediapro, laissant à Canal+ et BeINsports de coûteuses miettes. Et cette fois, les dirigeants des clubs de Ligue 1 sont conscients qu’Amazon ne les laissera pas tomber au bout de trois mois, la société américaine étant l’une des plus riches et puissantes de la planète. Ceux qui regardent la diffusion de Roland-Garros sur Amazon Prime peuvent en témoigner, la qualité technique de la diffusion est parfaite, on est loin du carnage de Mediapro, et les commentaires de très haut niveau. Mais une fois que tout cela est dit, il reste que Canal+ a annoncé son départ immédiat de la Ligue 1, la chaîne du groupe Bolloré renvoyant à BeInSports le fameux lot 3 qui comprend 2 matchs de Ligue 1 que le média qatari avait vendus à Canal+.

Reste désormais à savoir ce que BeInSports va faire de son lot, et selon les premières rumeurs qui circulent, le groupe qatari dirigé par Nasser Al-Khelaifi n’envisage pas de diffuser ces deux rencontres et souhaite rester solidaire de Canal+, quitte à aller au clash avec la Ligue de Football Professionnel. Du côté des présidents des clubs de Ligue 1 qui ont validé ce choix d’Amazon, on se tourne désormais vers celui qui est le patron de BeInSports, mais aussi du Paris Saint-Germain. « Les présidents de clubs ne se gênent pas pour rappeler que Nasser al-Khelaïfi, président du PSG et de beIN Media Group, ne peut pas laisser la Ligue 1 s’enfoncer dans la crise. Et là, on ne parle même pas de la Ligue 2. La LFP réclame en effet toujours 32 ME par saison pour ses deux affiches, tandis qu’Amazon récupère les huit autres matches pour... 9 ME, alors que Mediapro les avait acquis pour 32 ME », explique Sacha Nokovitch, qui suit ce dossier pour L’Equipe. Vous aviez aimé la saison 1 des droits TV de Ligue 1, la saison 2 promet encore plus de spectacle.