OL : Menacé de mort, Bruno Genesio raconte son calvaire

OL : Menacé de mort, Bruno Genesio raconte son calvaire

Icon Sport

A la veille du déplacement de Rennes à Monaco mercredi soir, Bruno Genesio a été interrogé sur les incidents du match entre l’OL et le Paris FC.

Les incidents se multiplient dans les stades de Ligue 1 depuis le début de la saison et logiquement, tous les acteurs de notre championnat sont interrogés sur la situation actuelle. Ce fut ce mardi le cas de Bruno Genesio avant le déplacement de son équipe du Stade Rennais sur la pelouse de Monaco. L’ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais est par ailleurs un témoin privilégié de la violence grandissante des supporters en France dans la mesure où il a lui-même été confronté à une certaine forme de haine lorsqu’il était aux commandes de l’OL. Encore très marqué par certaines choses lorsqu’il était en poste à Lyon, Bruno Genesio a raconté les menaces de mort dont il a fait l’objet il y a quelques années.

Genesio raconte le harcèlement dont il a été victime

« Je ne savais pas qu’il y avait des hooligans à Lyon. Mais je sais ce que j’ai pu vivre après un certain match à Chypre et personne n’a rien fait. J’ai reçu ce jour-là après un match nul des menaces de mort sur mon téléphone, puisque mon numéro avait été divulgué sur Twitter, 400, 500 menaces de mort que j’ai encore avec les numéros identifiés. J’ai porté plainte, mais il n’y a eu aucune suite. Je pense qu’il y a un gros laxisme de la part des pouvoirs publics et des instances sportives. Il est temps que cela cesse, il faut prendre les décisions qui s’imposent et même si c’est un peu tard, mieux vaut tard que jamais. A eux de prendre leurs responsabilités » a lancé Bruno Genesio ce mardi au centre d’entrainement du Stade Rennais. Des propos qui font réfléchir sur la bêtise de certains supporters, s’il est encore judicieux de les appeler ainsi…