Médiapro : Pierre Ménès craque, c’est carton rouge

Médiapro : Pierre Ménès craque, c’est carton rouge

Photo Icon Sport

Le début du mois de décembre risque d’être fatidique pour l’avenir du football professionnel français.

Le 5 décembre, la troisième échéance des droits TV devrait être virée par Médiapro sur le compte de la LFP pour la redistribuer aux clubs, et ce ne sera de toute évidence pas le cas. Deux jours plus tard, le 7 décembre, le médiateur touchera à la date butoir de sa négociation pour trouver un accord entre la LFP et Médiapro. Faute de quoi, le contrat pourrait bien être dénoncé si le Tribunal de Commerce de Nanterre reconnaissait l’absence de paiement du groupe sino-espagnol. Une situation catastrophique pour le football français, et pour beaucoup, il serait bon d’y mettre un terme rapidement en éjectant totalement Médiapro et sa chaine Téléfoot. C’est ce que pense clairement Pierre Ménès, qui prêche bien évidemment pour sa paroisse en disant cela. Mais pour le chroniqueur de Canal+, la situation n’est plus tenable et il faut remettre les droits en vente pour limiter la casse.

« Médiapro condamné à payer 20 ME à la justice américaine pour des pots-de-vin ? De mieux en mieux. Dehors », a balancé Pierre Ménès, avant d’être inévitablement interrogé sur ce qu’il adviendra des droits. Ils n’iront clairement pas au niveau du milliard. « Ils ne payeront pas ce que mediapro était supposé donner. La L1 ça vaut 700-800 millions max », a balancé un Pierre Ménès très remonté, et qui en voulait également aux journalistes qui ont rejoint un peu trop rapidement Téléfoot. « Certains n’avaient qu’à réfléchir avant de se jeter dans la gueule du loup. Il y a des comportements que je n’ai pas aimé. Tant pis pour eux même si il y a aussi des gens bien. Mais pas tous », a envoyé la grande gueule de Canal, qui estime que tout n’a pas été fait dans les règles de l’art dans le débauchage parfois virulent effectué cet été par Téléfoot.