L1 : Un mercato 100% français et anti-faillite avant le vrai mercato ?

L1 : Un mercato 100% français et anti-faillite avant le vrai mercato ?

Photo Icon Sport

Le syndicat Première Ligue souhaite organiser un mercato rapide entre clubs français. Sans le dire, il s'agira surtout de trouver des solutions financières avant la deadline du 30 juin.

Le football français est en position passive face à l’UEFA et la FIFA, et pendant que les autres pays jouent au football, la Ligue 1 se prépare doucement à reprendre l’entraînement pour un début de saison 2020-2021 vers la fin août. D’ici là, Première Ligue espère pouvoir faire évoluer la date du mercato estival, en tentant de bénéficier d’un calendrier spécial permettant aux clubs français de réaliser des transferts entre eux. Bernard Caïazzo a justifié cette demande en prenant l’angle du sportif, même s’il est évident que des opérations réalisées avant le 30 juin permettront surtout d’équilibrer des comptes avant la deadline du budget.

Le co-président de l’ASSE et responsable de Premier Ligue a présenté le projet qui sera étudié en fin de semaine. « Comme la Fifa a dit que ce serait douze semaines maximum, les autres championnats vont vouloir démarrer au mieux le 1er juillet. Donc nous, nous ne démarrerons pas le mercato international avant le 1er juillet non plus. La seule chose qu’il est possible de faire, on va y réfléchir lors d’un conseil d’administration avec la Ligue vendredi prochain ainsi qu’avec la Fédération, ce serait de faire un mercato franco-français qui durerait quelques jours en juin (...) Il peut permettre aux clubs français qui ont quelques achats et ventes de joueurs à effectuer de les faire, par rapport à leur reprise d’entraînement au 1er juillet ou au 20 juin », a confié Bernard Caïazzo, qui n'a pas évoqué l'aspect financier de ce mercato 100% tricolore.