L1 : La vie à Monaco est chère, Fabregas voulait reprendre

L1 : La vie à Monaco est chère, Fabregas voulait reprendre

Photo Icon Sport

Très rapidement, la France a décidé de siffler la fin de sa saison 2019-2020 et peu de voix se sont élevées pour contester cette décision.

Jean-Michel Aulas était le plus opposé à cette décision, au point que le président de l’Olympique Lyonnais a saisi le Conseil d’Etat pour tenter d’obtenir la reprise de la saison… en vain. Chez les joueurs, peu se sont exprimés en faveur d’une reprise. Notons tout de même qu’à Monaco, une star comme Cesc Fabregas avait rapidement indiqué qu’il serait bon de reprendre, surtout si les autres championnats européens effectuaient leur come-back. Depuis, la décision a été entérinée. Mais le champion du monde 2014 a de nouveau pris la parole et nul doute que les propos de la star monégasques feront plaisir à Jean-Michel Aulas…

« Quand on parle de football, on ne parle que des joueurs. Mais derrière nous, 20 à 25 joueurs, il y a cinq fois plus de personnes qui travaillent dans un club. Les gens ont besoin d'argent, ils ont des familles qui vivent à Monaco, qui est un endroit très cher pour vivre, et ils doivent payer leur loyer. Je ne sais pas si l'image de la Ligue 1 a été ternie au niveau mondial, mais ce dont je suis sûr, c'est que cela aurait pu être évité. Cela a causé beaucoup de problèmes, non seulement sur le plan économique, mais aussi en termes de recrutement de joueurs pour l'avenir. Je pense que la Ligue 1 va le payer en termes d'investissement et de vente, de prêt et d'achat de joueurs et beaucoup de clubs vont avoir du mal cette saison à améliorer leurs équipes » a regretté dans les colonnes du Guardian, Cesc Fabregas, déjà très critique envers le niveau de la Ligue 1, et qui craint que ce ne soit encore pire désormais.