L1 : Deschamps fossoyeur du foot français, Riolo cogne fort

L1 : Deschamps fossoyeur du foot français, Riolo cogne fort

Photo Icon Sport

Au moment de l’arrêt prématuré de la Ligue 1 en mars dernier, plusieurs personnages influents du football français ont été sondés par Emmanuel Macron.

Ce fut notamment le cas du sélectionneur tricolore Didier Deschamps, lequel s’est globalement prononcé en faveur de l’arrêt définitif du championnat. La décision du gouvernement a été massivement critiquée, tant les conséquences financières ont été énormes par la suite. Dans les médias, plusieurs consultants ont véritablement dézingué la décision prise par les autorités. C’est notamment le cas de Daniel Riolo, lequel en veut toujours à Didier Deschamps d’avoir tenu un tel discours auprès du Président de la République, comme il l’a fait savoir dans une vidéo publiée par Yahoo Sport en marge de la sortie du nouveau livre du consultant de RMC.

« Qu’un sélectionneur de l’Equipe de France s’occupe aussi peu du football français, je trouve que c’est terrible. Ce qu’ont fait Noël Le Graët et Didier Deschamps durant la crise sanitaire, c’est tout simplement faire partie de la bande de fossoyeurs du football français. Noël Le Graët n’a pensé qu’aux Bleus en organisant immédiatement ses petits matchs de la France pour le mois de septembre et en se rangeant tout de suite derrière le gouvernement. Et derrière, Didier Deschamps a embrayé car il fait partie de ceux qui ont reçu le coup de fil de Macron pour savoir s’il fallait arrêter ou pas la Ligue 1. Deschamps, il n’en a rien à cirer des clubs de Ligue 1. Ce qui l’intéresse, c’est l’Equipe de France. Il fait gagner la France, mais comment ? Avec ce que les joueurs apprennent à l’étranger. Il s’en fout des clubs de Ligue 1 puisque les joueurs, il leur conseille de partir à l’étranger » a indiqué Daniel Riolo, qui ne cesse de mettre en avant les conséquences économiques de l’arrêt de la Ligue 1 depuis plus de six mois. Et qui ne comprend pas comment le sélectionneur des Bleus a pu encourager une décision ayant mis en grosse difficulté les clubs de Ligue 1.