Guingamp se paye le PSG !

Guingamp se paye le PSG !

Photo Icon Sport

Première défaite de la saison pour le PSG en championnat, ce dimanche à Guingamp (1-0). Les Bretons en mode « Europa League » n’ont rien lâché après le but rapide de Pied. C’est la deuxième défaite des Parisiens, quatre jours après Barcelone. L’OM pourrait en profiter pour s’échapper à Monaco. 

Ils ne sont pas nombreux les clubs français à être encore européens, et deux d’entre eux se retrouvaient ce dimanche au Roudourou. Dans un stade armoricain bien décidé à fêter ses héros de Salonique, les Bretons avaient pourtant du mal à démarrer, puisque Cavani trouvait la barre d’entrée sur un lob sur Lössl (2e). Mais la réponse était de taille, puisque Pied prolongeait de la tête au fond des filets une remise de Sankharé après un coup franc de Giresse (1-0, 11e). Galvanisés par ce but, les hommes de Jocelyn Gourvennec ne lâchaient rien, même si Paris maitrisait mieux le cuir. Mais en dehors du dynamisme incontestable de Matuidi, qui tentait de mettre le feu, c’était bien trop calme pour faire trembler un Lössl vigilant. Comme face à Lorient, le PSG se retrouvait mené à la pause, et allait devoir hausser le ton pour éviter un deuxième revers consécutif toutes compétitions confondues. 

A la reprise, les jambes semblaient lourdes, surtout pour Guingamp, qui avait certes joué jeudi, mais qui avait surtout beaucoup plus couru après le ballon. Celui-ci naviguait souvent dans la surface, avec quelques situations confuses, comme cette action où Levêque repoussait le ballon de la main, sans que M. Gautier ne bronche, à la grande colère de Matuidi et Lavezzi, tous deux avertis (62e). Le match ne se jouait que sur une moitié de terrain, même si Sirigu, sur un tir de Beauvue (48e) et une accélération de Sankharé (75e), sauvait son équipe du break. Cavani peu inspiré, Ibrahimovic guère mieux, le PSG ne parvenait jamais à faire sauter le verrou guingampais, le dernier mot revenant à Lössl, qui réalisait un arrêt somptueux sur une reprise à bout portant d’Ibrahimovic (87e). Le club breton devenait ainsi le premier à faire tomber le PSG cette saison en Ligue 1. Parmi les certitudes, il y a celle que l’OM restera leader à la fin de cette journée. L’autre, c’est que ce deuxième revers consécutif va encore fragiliser Laurent Blanc et l’ensemble de cette équipe parisienne tout de même loin de son niveau de la saison dernière.