Messi contre Neymar, les chiffres parlent !

Messi contre Neymar, les chiffres parlent !

Icon Sport

L’Argentine et le Brésil s’affrontent dans la nuit de samedi à dimanche, à 2h du matin heure française, en finale de Copa America. L’occasion de faire le point sur les statistiques de Lionel Messi et Neymar en sélection.

Lionel Messi va vivre sa 5e grande finale avec l’Argentine. Une nouvelle occasion de remporter un grand titre tant mérité avec sa sélection. Après la Coupe du Monde 2014, les Copa America 2007, 2015 et 2016, le sextuple vainqueur du Ballon d’Or tentera à nouveau sa chance dans la nuit de samedi à dimanche. L’Argentine s’est qualifiée aux tirs aux but contre la Colombie en demi-finales. Elle affrontera son grand rival, le Brésil, au Maracanã de Rio de Janeiro. Les hommes de Tite se sont imposés 1 à 0 contre le Pérou avec une charnière Marquinhos – Thiago Silva. Lucas Paqueta et Neymar ont régalé. Avant la grande finale, Diego Garcia de UOL compara les statistiques des deux grandes stars, Lionel Messi et Neymar, avec leur sélection respective.

Neymar plus décisif, Messi meilleur dans les grands matchs

À 29 ans, Neymar comptabilise déjà 68 buts en 110 matchs. Il n’est qu’à 9 petites longueurs du grand record de Pelé. 0,62 buts par match, son ratio est meilleur que celui de Lionel Messi. Le patron du FC Barcelone marque un match sur deux avec 76 réalisations en 150 matchs avec l’Argentine. Mais La Pulga est plus décisif contre les grandes nations du football, c’est-à-dire les vainqueurs de la Coupe du monde (Brésil, Allemagne, Italie, France, Angleterre, Uruguay et Espagne) plus les Pays-Bas, trois fois finalistes. Lionel Messi a marqué 14 fois en 31 matchs contre ces équipes, Neymar 9 fois en 24 matchs. Un ratio bien en-dessous de son bilan global pour le Brésilien, alors que Lionel Messi maintient le même niveau de performance quelle que soit l’adversité. Enfin, donnée importante avant dimanche : Messi a inscrit 5 buts en 11 matchs contre le Brésil. Neymar a fait trembler 3 fois les filets en 10 confrontations contre l’Argentine. Les deux amis jouent gros sur cette finale.