CdM : Un calendrier international allégé, il y a un piège !

CdM : Un calendrier international allégé, il y a un piège !

Icon Sport

Ce mardi 24 janvier, le comité exécutif de l'UEFA s'est réuni à Nyon, en Suisse pour réfléchir au nouveau format de la phase de qualification pour la Coupe du monde 2026 qui se déroulera avec 48 équipes. L'avenir de la Ligue des Nations et de l'Euro a également été évoqué.

Depuis quelques années, l'objectif de l'UEFA et de la FIFA est clair. Organiser plus de matchs avec toujours plus d'enjeux. Le comité exécutif de l'instance qui gère le football européen a commencé à réfléchir à la question du format de qualification pour la prochaine Coupe du monde qui se déroulera en Amérique du Nord. Une compétition qui se verra affronter 48 équipes. Contre 32 depuis l'édition 1998. Selon les informations du journal As, l'UEFA a une préférence pour un format de 12 groupes de 4 à 5 équipes. Ainsi, les premiers de chaque groupe seraient qualifiés pour le Mondial 2026 et les deuxièmes devraient s'affronter lors d'un barrage pour valider leur ticket. Au total, 16 équipes européennes seront présentes lors de la prochaine Coupe du monde contre 12 au Qatar.

L'UEFA prépare sa révolution du football européen

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par UEFA (@uefa_official)

Avec ce format, l'UEFA souhaite diminuer le nombre de matches pour les grandes nations européennes pour se qualifier pour la Coupe du monde. Le but de cet allégement du calendrier international n'est évidemment pas de profiter aux clubs mais bien à une compétition que l'UEFA adore, la Ligue des Nations. Un match de barrage entre les premiers et les deuxièmes des groupes A pour se qualifier pour le Final Four est envisagé. L'objectif est d'offrir de plus en plus de matchs avec beaucoup d'enjeux afin d'avoir une meilleure audience et de plus gros revenus financiers. Le média espagnol affirme également que le comité exécutif européen a discuté d'un probable passage à 32 équipes pour l'Euro 2028 contre 24 équipes actuellement, ainsi que le sort réservé à la Russie. La nation est exclue de toutes les compétitions internationales depuis le début de la guerre en Ukraine.