Algérie : Rothen, Aouar et Delort, Beldami tacle à tout va

Algérie : Rothen, Aouar et Delort, Beldami tacle à tout va

Djamel Belmadi a donné plus d’informations à Andy Delort sur son avenir avec l’équipe nationale d’Algérie. Le sélectionneur des Fennecs a sèchement répondu à l’attaquant de l’OGC Nice.

Le feuilleton entre Andy Delort et Djamel Belmadi se poursuit et celui-ci n’a absolument pas l’air d’une histoire d’amour. Tout avait commencé à s’embraser entre les deux protagonistes à l’automne dernier quand l’ancien joueur de Montpellier venait d’atterrir à Nice pour y signer son nouveau contrat, transfert à hauteur de 10 millions d’euros. Un contrat lui interdisant de jouer la Coupe d’Afrique des Nations en cours de saison avec son équipe nationale ? C’est ce qu’il s’en dit en interne et quand Andy Delort avait annoncé mettre l’Algérie en pause pendant un an pour essentiellement se consacrer à l’OGC Nice, avec qui il a marqué 10 buts en 25 matchs cette saison, son sélectionneur l’a très mal pris.

« On va aller jouer au Niger sous 40 degrés, les voyages sont difficiles. Quand tout est réglé, le monsieur revient comme une petite mariée » avait déclaré le tacticien algérien de 45 ans. Privé de CAN cet hiver, l’avant-centre de 30 ans a annoncé « ne pas avoir fait une croix sur l’Algérie » dernièrement sur l’émission Rothen s’enflamme (RMC), à quelques semaines d’un barrage de Coupe du monde décisif face au Cameroun. Auteur de 10 buts en 25 matchs cette saison toutes compétitions confondues avec les Aiglons, Andy Delort est devenu un titulaire indiscutable pour Christophe Galtier, mais cela lui a sûrement coûté sa place avec l’Algérie.

Belmadi : « Rien de personnel avec Andy Delort »

Ce dimanche, l’entraîneur algérien, champion d’Afrique en 2019, était la principale attraction au Centre Technique National de Sidi Moussa. Djamel Belmadi a livré une conférence de presse qui a duré près de deux heures, dans lesquelles il a abordé le fiasco lors de la dernière Coupe d’Afrique et le barrage face au Cameroun. La question sur Andy Delort est également revenue sur la table. « Delort ? Qu’est-ce qu’il a déclaré ? Ce n’est pas Rothen le sélectionneur de l’équipe nationale. Je n’ai rien de personnel avec Andy Delort. C’est quelqu’un que j’apprécie. Ceux qui disent que c’est personnel ne sont pas honnêtes. L’équipe nationale d’Algérie ne m’appartient pas, j’en suis garant pour l’instant. Il nous a dit qu’il voulait se concentrer pendant un an sur son club. Rester sur le banc de touche avec son club ne le dérange pas pourtant. Soyez corrects, ne profitez pas parce ce qu’on a un genou à terre. C’est grave de donner autant d’attention. Il a pris une décision, on en a pris acte, on avance. Ça aurait été la même chose si c’était Ryad Mahrez » a déclaré Djamel Belmadi, qui en a profité pour glisser un gros tacle aux bi-nationaux, citant même Houssem Aouar. « Ils savent tous qu’ils auraient pu être un apport pour l'équipe d'Algérie. Ils ont tous été contactés. Ils ont des familles, qui n’ont rien fait. Houssem Aouar par exemple, il savait tout. Il y en a plein dans ce même cas. Les bons joueurs je les veux moi », a souligné le sélectionneur des Fennecs, évoquant ainsi des joueurs qui ont fait des choix, et ont ensuite disparu des radars de l'équipe de France.