Pays-Bas : Depay claque un triplé et pique sa crise

Pays-Bas : Depay claque un triplé et pique sa crise

Icon Sport

Mardi soir, les Pays-Bas de Memphis Depay ont martyrisé la Turquie avec une victoire probante et sans appel (6-1).

En très grande forme depuis le début de la saison au FC Barcelone, l’ancien attaquant lyonnais Memphis Depay a confirmé ses très bonnes dispositions. Et pour cause, Memphis Depay a claqué un triplé qui lui a permis d’atteindre la légende Johan Cruyff au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la sélection hollandaise. Mais en dépit de ce triplé, chose toujours assez rare dans les matchs internationaux, Memphis Depay a fait preuve d’une incroyable exigence envers lui-même après la rencontre. Au micro de la télévision NOS, il s’est agacé de son début de match qu’il estime totalement raté et a expliqué qu’il devait encore s’améliorer. Un discours étonnant après une victoire 6-1 et un triplé.

Victoire 6-1 et triplé, Memphis Depay ronchonne 

« Nous avons souvent été négligents, surtout moi. J'ai perdu les trois premiers ballons. Je ne suis pas satisfait de cela, c’est un axe d’amélioration. Mais si nous commençons comme ça, nous nous rendrons souvent la tâche facile. Après les 1-0 et 2-0, nous sommes parvenus à accroître notre avance. Dans ce cas de figure, vous pouvez vous permettre ces négligences. Mais le niveau doit s'améliorer, surtout en ce qui me concerne. On pourrait penser que je ne suis que jubilation. Je suis heureux, mais j'attends davantage de moi-même. Les gens pensent que je plane toujours et que tout va bien. Je suis important et menaçant, je le serai toujours, quoi qu'il arrive » a lancé Memphis Depay avant de brièvement évoquer ses 33 buts en sélection, autant que la légende Cruyff. « Cruyff et Lenstra sont des légendes. Ils sont incomparables. Je dois maintenant m'assurer que je reste important pour l'équipe avec mon jeu et avec mes buts. Je suis dans le top 10 des meilleurs buteurs maintenant, mais je veux arriver dans le top 3 ». Un vrai discours de leader de la part du très exigeant Memphis Depay…