Ita : Cristiano Ronaldo coûte cher, mais rapporte beaucoup

Ita : Cristiano Ronaldo coûte cher, mais rapporte beaucoup

Photo Icon Sport

Durant l’été 2018, la Juventus de Turin avait déboursé une énorme somme pour recruter Cristiano Ronaldo. Soit plusieurs centaines de millions d’euros entre le transfert et le contrat.

Pour s’attacher les services de CR7, le club turinois avait d’abord offert un chèque de 105 ME au Real Madrid. En devenant le trentenaire le plus cher de l'histoire, l'international portugais en a profité pour découvrir un nouveau championnat, à savoir la Serie A. En Italie, le joueur de 35 ans touche un salaire brut mensuel de 4,53 ME, avec un contrat courant jusqu’en 2022. Autant dire que la Juve dépensera plus de 320 ME sur quatre ans pour sa star. Mais que les supporters de La Vieille Dame se rassurent, la formation de Maurizio Sarri est aussi gagnante dans cette histoire. Si Cristiano rapporte des points sur le terrain, avec 23 buts marqués en 28 matchs cette saison, l’ancien de Manchester United ramène également de précieux contrats de sponsoring à son club.

En effet, selon AS, Allianz versera 103,1 millions d’euros à la Juventus, lors du prochain exercice, pour apparaître sur le nom du stade et sur les maillots. Tout cela grâce au Lusitanien, puisque la société d’assurances n’aurait pas signé un tel accord sans la présence du quintuple Ballon d’Or. Si tous les sponsors du club transalpin ont renouvelé leur bail depuis l’arrivée du dernier vainqueur de l’Euro, CR7 a aussi permis à la Juve de négocier un contrat record avec son équipementier Adidas, qui donne 51 ME par an. Ce qui signifie donc que Cristiano Ronaldo est un véritable atout financier, même s’il arrive plutôt à la fin de sa carrière… Mais au-delà de ça, la Juve attendra surtout CR7 au tournant en Ligue des Champions, et ce dès les huitièmes de finale contre l’OL, alors que l’équipe de Turin n’a plus gagné la coupe aux grandes oreilles depuis 1996...