Eur : L'UEFA version dictature, la réponse italienne est brutale

Eur : L'UEFA version dictature, la réponse italienne est brutale

Photo Icon Sport

L'UEFA a fait savoir vendredi que les clubs des championnats nationaux qui ne se termineront pas seront privés des coupes européennes. C'est le scandale.

Si la Belgique a ouvert le bal en annonçant que la Jupiler League était terminée compte tenu de l’épidémie de coronavirus, l’UEFA a vite refroidi tout le monde en répondant directement dans un communiqué virulent que les pays qui ne n’auront pas bouclé leur saison n’auront pas le droit à la moindre place dans les prochaines coupes européennes. Le courrier de l’instance européenne du football a fait bondir tout le monde. Parmi les réponses les plus brutales à l’UEA, celle du président de Brescia, qui milite pour la fin de la Serie A et se dit écoeuré par ce communiqué.

« Les plans de l’UEFA sont irréalisables et irresponsables, à l’UEFA ils sont arrogants et ne pense qu’à leurs intérêts économiques. Ici nous avons des camions qui transportent des morts. Si l’UEFA veut faire quelque chose d’utile qu’ils envoient des bouteilles d’oxygène et des respirateurs à Brescia, nous en serions reconnaissants », a lancé Massimo Cellino en réponse aux menaces de l’autorité européenne du football. Des propos partagés par une immense majorité de dirigeants, et d'amateurs de football, Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA, semblant vouloir imposer son avis aux différents avis des pays européens où la situation sanitaire est totalement dramatique.