Zidane dit oui à Man United, à une seule condition !

Zidane dit oui à Man United, à une seule condition !

Icon Sport

Ole Gunnar Solskjaer sur la sellette, le nom de Zinédine Zidane revient avec insistance pour le remplacer. L’ancien entraîneur du Real Madrid a dit oui à Manchester United, tout en fixant une condition importante. 

Les plus gros clubs de Premier League ont tous des entraîneur de haut-niveau, ayant démontré leurs qualités et leurs compétences ailleurs. Liverpool a Jürgen Klopp, Manchester City a Pep Guardiola, Chelsea a Thomas Tuchel et même Tottenham a réussi à convaincre Antonio Conte. Manchester United se coltine en revanche Ole Gunnar Solskjaer, et il est loin de convaincre tout le monde. Que ce soient les observateurs ou les supporters. Si l’entraîneur norvégien a réussi à stabiliser le club, ce qui n’est pas une mince affaire depuis le départ de Sir Alex Ferguson, il semble déjà avoir fait son temps à Old Trafford. Manchester United n’est pas là où il voudrait être après le mercato ambitieux de l’été dernier. L’étau se resserre sérieusement autour d’Ole Gunnar Solskjaer, surtout que le jeu proposé par son équipe ne risque pas de le sauver. Si les Glazers le soutiennent encore pour le moment, plusieurs noms reviennent pour le remplacer, avec un grand favori désormais : Zinédine Zidane.

Zidane donne son accord à Manchester United pour l’été prochain ! 

C’est une bombe que lâche le journaliste Christian Falk du média Bild. Zinédine Zidane a donné son accord pour rejoindre Manchester United. Mais à une condition : il ne signera pas avant l’été prochain, donc en juin 2022 logiquement. Le Français veut profiter de son année de repos après sa dernière saison assez « éprouvante » au Real Madrid. Cette énorme information va à contre-sens de celle du Manchester Evening News, qui plaçaient plutôt Brendan Rodgers, Erik Ten Hag et même Luis Enrique dans la liste des candidats, omettant le nom de Zinédine Zidane. Quoi qu’il en soit, si ce dernier rejoint vraiment Manchester United, il repousserait encore un peu plus son arrivée à la tête de l’équipe de France. Une ouverture est possible après la Coupe du monde 2022, où Didier Deschamps ne sera pas forcément conservé. Ole Gunnar Solskjaer s’offre lui un peu de temps.