PSG : Pour Kimpembe, la Juve tente un deal improbable

PSG : Pour Kimpembe, la Juve tente un deal improbable

Icon Sport

Non retenu en cas d’offre satisfaisante, Presnel Kimpembe intéresse du beau monde. En plus de Chelsea, la Juventus Turin aimerait recruter le défenseur central du Paris Saint-Germain. Et pense à un échange qui n’a que très peu de chances de convaincre les Parisiens.

En annonçant sa volonté de rencontrer ses supérieurs à la reprise, Presnel Kimpembe n’a pas été très inspiré. Ses propos n’ont pas plu au Paris Saint-Germain et à son conseiller football Luis Campos. Le Portugais a donc prévu de s’entretenir avec le défenseur central dont la situation est devenue incertaine. Car avec la possible signature de Milan Skriniar, et la volonté de recruter un autre défenseur gaucher, le Français a de quoi se sentir menacé avant la saison prochaine.

Ce contexte n’a pas échappé au manager de Chelsea Thomas Tuchel, l’ancien coach du Paris Saint-Germain qui se verrait bien récupérer Presnel Kimpembe. Mais ce n’est pas tout. En Italie, la Juventus Turin aimerait également profiter des tensions entre le défenseur central et ses dirigeants. L’international tricolore ne serait pas la priorité des Bianconeri à l'heure actuelle. Mais la Vieille Dame, qui pourrait transférer le Néerlandais Matthijs de Ligt, aura du mal à convaincre Naples de lui céder Kalidou Koulibaly. Il est effectivement rare d’assister à des opérations entre ces deux rivaux.

Moise Kean veut revenir mais...

Voilà pourquoi Presnel Kimpembe a des chances de devenir la priorité turinoise dans les prochaines semaines. Mais pour envisager un accord avec le Paris Saint-Germain, la Juventus Turin devra se montrer convaincante. Pour le moment, La Gazzetta dello Sport indique que les Italiens pensent à un échange avec l’attaquant Moise Kean, ouvert à un retour après son passage en prêt dans la capitale française. Bien sûr, on imagine mal les Parisiens accepter. Le club tient à récupérer de l’argent et travaille déjà sur d’autres pistes pour renforcer son attaque (Scamacca, Lewandowski et Ekitike).