PSG : Pas de 10e titre pour Paris, il l'annonce

PSG : Pas de 10e titre pour Paris, il l'annonce

Malgré un large succès obtenu à Dijon, Florian Gazan estime que Paris n'est pas forcément le mieux placé pour finir sacré champion de France.

Même pour un club comme Paris, la régularité est difficile à trouver lorsque les matchs importants s'enchaînent dans un calendrier infernal. Sur un nuage au Camp Nou, les Parisiens ont été surpris quelques jours plus tard par une solide équipe de Monaco. Samedi après-midi sur la pelouse de Dijon, le PSG a frappé fort, s'imposant largement (0-4). Une victoire qui permet aux hommes de Mauricio Pochettino d'être toujours bien placé dans la course au titre, entre Lille et Lyon qui jouent ce dimanche. Si Paris dispose d'un effectif largement supérieur à ses concurrents, certains jugent le nombre de faux pas de Neymar et ses copains trop important pour prétendre au titre. Pour Florian Gazan, le champion de France en titre n'est pas forcément favori à sa propre succession. 

« Je serais fou si j’annonçais que le PSG va remporter le 10e titre de champion de France de son histoire, ce qui en ferait au passage le club le plus titré à égalité avec les Verts de Saint-Étienne. Car rien ne plaide en faveur de ce scénario. Déjà, en perdant contre Monaco, le PSG a encaissé sa 6e défaite de la saison, un record depuis que l’émir du Qatar lui a redonné des couleurs. Le PSG ne s’est jamais vraiment remis de sa finale perdue de Ligue des champions face au Bayern. Alors oui, ils ont tapé le Barca 4-1 chez lui, mais c’est l’arbre, enfin vu la taille de Messi, l’arbuste voire le bonsaï qui cache la forêt. Car pour le reste, en championnat, les chiffres sont terribles : avec six défaites en Ligue 1, c’est statistique, c’est impossible d’être champion de France » a déclaré le journaliste sur les ondes de RTL. À la lutte pour le titre avec le LOSC mais aussi l'OL, Paris surveillera de très près l'Olympico de ce dimanche soir. Une fois n'est pas coutume, les supporters parisiens pourraient, à l'image de Danilo, espérer une victoire marseillaise.