PSG : Paris officiellement défié pour Camavinga

PSG : Paris officiellement défié pour Camavinga

Icon Sport

Après avoir enrôlé Georginio Wijnaldum, le PSG rêve d’un autre milieu de terrain en la personne d’Eduardo Camavinga.

En fin de contrat avec le Stade Rennais dans un an, Eduardo Camavinga a fait savoir aux dirigeants bretons qu’il ne souhaitait pas prolonger. Dès lors, une vente est obligatoire pour Nicolas Holveck afin d’éviter un départ pour zéro euro dans un an. Devant une telle situation, le Paris Saint-Germain a placé ses pions. Le club de la capitale veut recruter Eduardo Camavinga, et cet intérêt est réciproque. En effet, comme indiqué il y a plusieurs semaines par RMC, la pépite du Stade Rennais veut signer à Paris. Mais selon la radio, un concurrent inattendu du PSG a dégainé. Il s’agit de Manchester United, qui va rencontrer l’entourage de Camavinga la semaine prochaine afin d’évoquer un possible transfert.

Les dirigeants de Manchester United ont d’ores et déjà débuté les négociations avec l’entourage d’Eduardo Camavinga. Les discussions vont donc se poursuivre en face-à-face la semaine prochaine. Les Red Devils espèrent rapidement trouver un accord avec Eduardo Camavinga afin de pouvoir ensuite négocier avec le Stade Rennais en position de force. De son côté, l’international tricolore n’a pas encore dévié de sa ligne de conduite. Pour l’instant, il donne toujours sa priorité au Paris Saint-Germain. Le média confirme par ailleurs que Manchester United négocie en parallèle la venue de Jadon Sancho en provenance du Borussia Dortmund pour une somme comprise entre 80 et 100 ME. Autant dire que Manchester United a de grosses ambitions sur le marché des transferts. Reste maintenant à voir quels dossiers les dirigeants britanniques parviendront à concrétiser. En ce qui concerne Eduardo Camavinga, ils partent de loin. Mais le PSG n’ayant pas répondu à Rennes, qui réclame un prix record pour un joueur en fin de contrat dans un an (environ 100 ME), l’espoir est permis pour les pensionnaires d’Old Trafford.