PSG : Neymar maltraité, Galtier est prêt à se faire insulter

PSG : Neymar maltraité, Galtier est prêt à se faire insulter

Icon Sport

Extrêmement critiqué au PSG, Neymar reste défendu bec et ongles au Brésil et notamment par son sélectionneur Tite.

Poussé vers la sortie par les dirigeants du Paris Saint-Germain lors de ce mercato estival, Neymar reste heureusement pour lui un joueur défendu par le staff du Brésil à six mois de la Coupe du monde. Dans une interview accordée au podcast Sexta Estrela, le sélectionneur brésilien Tite a volé au secours de Neymar. Et l’homme fort du football auriverde croit savoir -en partie- pourquoi Neymar galère tant au PSG ces derniers mois. Le positionnement de l’ancienne star du FC Barcelone est le nœud du problème selon Tite, qui estime qu’il faut être un « âne » pour avoir la bêtise de placer Neymar sur un côté. Selon lui, le positionnement idéal du n°10 du Paris SG est dans l’axe, en soutien de l’attaquant ou carrément à la pointe de l’attaque. Christophe Galtier est prévenu…

Neymar farouchement défendu au Brésil

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 🇧🇷 (@neymarjr)

« Il n'est pas un problème, il est une solution. Parfois, ils disent que dans l’axe, il fera plus d'erreurs. Sa position lui fait faire plus d'erreurs, car lorsqu'il le fait de manière créative, il sera décisif. Si un entraîneur aligne Neymar sur un côté, je le traiterai d'âne. Ça restreint considérablement la capacité créative du joueur avec ces qualités. La créativité n'est pas constance, elle est éventualité, elle est circonstancielle. Il fera plus d'erreurs, oui, car sa capacité créative et l'endroit où il se trouve l'exigent » a expliqué Tite, qui aligne Neymar dans l’axe et Vinicius dans le couloir gauche avec le Brésil. « A l'entraînement, j'ai dit à Vini: ‘tu es le Neymar de 2014’, parce que le Neymar de Barcelone et de l'équipe nationale à l'époque c'était Neymar sur le côté, aujourd'hui il est au centre » a conclu le sélectionneur brésilien, très offensif au sujet de la star du PSG, qu’il tient à défendre. En espérant sans doute que Neymar lui rende cette confiance dans six mois au Qatar à l’occasion de la Coupe du monde.