PSG : Neymar endeuillé et en dépression, c'est confirmé

PSG : Neymar endeuillé et en dépression, c'est confirmé

Tout le Brésil est encore sous le choc de la déception de la Coupe du monde. Dans un pays aussi fou de football, l'échec de Neymar est tel que le joueur du PSG n'a pas non plus digéré. Cela se voit ces dernières semaines. 

« C'est un coup dur, je ne sais pas. Je pense que c'est pire que de perdre un membre de sa famille ». C’est ainsi que Richarlison a décrit sur ESPN ces derniers jours la déception vécue d'avoir échoué à remporter la Coupe du monde qu’il se voyait déjà soulever, une sixième étoile que tout un peuple se voyait déjà arborer. Une déception immense et qui ne sera pas facile à digérer pour celui qui portait les espoirs de tout un pays : Neymar. D’ailleurs, malgré son retour dans les temps de courtes vacances au Brésil, le « Ney » n’a clairement pas montré son meilleur visage avec le PSG ces dernières semaines. Exclu contre Strasbourg, il a traversé les deniers matchs tel un fantôme, en étant même pour la première fois de la saison non décisif sur deux rencontres de suite. Voilà plus de 200 minutes qu’il n’a pas touché un ballon dans une surface de réparation adverse. 

Une pression impossible à imaginer pour Neymar

Le PSG a-t-il perdu Neymar ? Si oui, pour le reste de la saison ? Les questions se posent mais la théorie d’une dépression post-Coupe du monde est sur la table. A juste titre selon Marcelo Courrège, journaliste pour la chaine brésilienne TV Globo et suiveur de Neymar en particulier. L’image du deuil revient ainsi au premier plan. « Il est impossible d’imaginer en France, le poids qui pesait sur les épaules de Neymar et les espoirs qu’il représentait pour le peuple brésilien lors de cette Coupe du monde. Pourquoi croyez-vous que Messi a mis si longtemps à avoir un style flamboyant et à faire gagner la sélection argentine ? Parce que, comme pour Neymar, la pression est immense. Cette défaite, pour lui, est comparable à un deuil. Il est dévasté car il sait que pour la première fois il avait l’équipe autour de lui pour l’aider à devenir champion du monde. Et ce n’est pas rien. Pour le peuple brésilien, il aura beau gagner quatre Ligue des champions et même être sacré Ballon d’or, il n’entrera dans la légende que s’il est champion du monde », a expliqué Marcelo Courrège dans les colonnes du Parisien. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Un constat qui démontre la pression terrible qui pèse sur le numéro 10 du PSG, qui va avoir du mal à passer à autre chose, même si la Ligue des Champions et les matchs à enjeux devraient aider. Un nouveau Neymar va revenir, sous peine de tomber encore plus bas dans la déprime. « Sa baisse de motivation est compréhensible, mais passagère, elle va s’évacuer à l’approche de la Ligue des champions. Sa saison serait terrible si elle s’arrêtait prématurément aussi dans cette compétition. Je crois qu’on peut être sûr qu’il va tout faire pour la remporter », a prévenu le journaliste de Globo, persuadé que le PSG pourra compter sur un Neymar revanchard dans les prochaines semaines. Mais pour le moment, ce Neymar désireux de bien faire et de sauver sa saison, n’est pas là.