PSG : La magouille des billets écoeure les Ultras

PSG : La magouille des billets écoeure les Ultras

Icon Sport

Le PSG a retrouvé un Parc des Princes en feu depuis le début de la nouvelle saison. Mais le président du CUP n'est pas content de certaines pratiques de ses membres...

Le PSG a changé pas mal de choses pendant l'intersaison. Christophe Galtier, Luis Campos et de nouvelles recrues ont débarqué. Comme désiré par le Collectif Ultras Paris, Leonardo a été démis de ses fonctions, tout comme Mauricio Pochettino et d'autres collaborateurs. De quoi apaiser certaines tensions entre le PSG et ses ultras. Mais il reste encore certaines choses à régler du côté des supporters franciliens. En effet, le 5 août dernier, le CUP montait au créneau face à la hausse des prix des billets de seconde main au Parc des Princes. Pour l'association de supporters, une interdiction de ses membres sera effective en cas de revente de leur place d'abonné. Tout cela dans le but d'éviter des reventes à des prix excessifs.

Le CUP serre la vis 

Lors d'une interview accordée à France Bleu Paris, Romain Mabille, président du CUP, en a dit plus sur cette pratique et les sanctions qui l'accompagneront désormais. « Quand on a la chance d'avoir un abonnement en tribune Auteuil, ce n'est ni pour faire du business, ni pour s'absenter. Il y a tout un tas de gens qui aimeraient bien avoir des abonnements et les listes d'attente sont énormes. (…) Après, on sait bien que professionnellement, personnellement, il y a toujours des impératifs de temps en temps. C'est pour ça qu'on autorise le prêt. Mais s'absenter à des fins financières, c'est inadmissible. Donc on a décidé de contrer cette revente et on a proposé au PSG d'appliquer aux abonnements du CUP des interdictions de revente », précise Romain Mabille, agacé par le comportement passé de certains membres des ultras parisiens. D'ailleurs, le PSG voit les choses comme lui. 

Le PSG soutient les sanctions 

Sur sa lancée, l'homme fort du CUP a précisé que les champions de France comprenaient sa démarche. « Le club voit comme nous que le prix à la revente flambe sur la plateforme Ticketplace. Parfois, on trouve des places en virage Auteuil à 1000 voire 1500 euros. Le PSG est conscient du problème. Le foot, ça reste un sport populaire. Tout le monde doit pouvoir aller voir un match au Parc des Princes. Et nous, on se battra toujours pour que tous les habitants de l'Île-de-France puissent voir les matchs du PSG », a terminé Romain Mabille, qui devrait-là définitivement mettre les choses au clair avec les membres du Collectif Ultras Paris, qui montrent une très belle image d'eux depuis le retour de la Ligue 1 au Parc des Princes. Pour rappel, en fin de saison dernière, des sifflets étaient déplorés contre certains joueurs du PSG, comme Neymar Jr ou encore Leo Messi.