PSG : La déprime à peine passée, Marquinhos craint la rechute

PSG : La déprime à peine passée, Marquinhos craint la rechute

Marqué par un Mondial difficile, Marquinhos s’est appuyé sur son entourage pour relever la tête. Mais la défaite du Paris Saint-Germain à Lens (3-1) dimanche n’aide pas le Brésilien sur le plan mental.

Marquinhos va mieux. Rapidement disponible avec le Paris Saint-Germain, le défenseur central sort d’un Mondial difficile à titre personnel. Le Brésilien avait de quoi se sentir coupable après l’élimination de sa sélection contre la Croatie (1-1, 4-2 t.a.b.). Lors de ce quart de finale, le Parisien avait contré la frappe du buteur croate Bruno Petkovic, avant de rater sa tentative dans la séance de tirs au but. Un épisode digéré principalement grâce à ses proches.

Marquinhos a tourné la page

« Notre vie de footballeur, c'est comme ça. Il y a beaucoup d'émotions, de belles et de mauvaises, a réagi Marquinhos après la défaite à Lens dimanche. Nous, depuis tout petit… J'ai commencé à huit ans et je sais comment ça se passe. L'expérience donne encore plus cette intelligence pour gérer ces moments-là. Mais c'était dur de perdre une Coupe du monde comme ça. Ça a été vraiment, vraiment dur. Deux, trois jours, c'est dur. Après, avec la famille, avec le temps, avec le travail, tout passe. »

« Aujourd'hui, je me sens de mieux en mieux, a-t-il rassuré. J'essaye de revenir en forme le plus vite possible aux entraînements et aux matchs. C'est de mieux en mieux. Je me sens mieux. » Il faudra tout de même éviter de baisser la tête avec le Paris Saint-Germain. Car après le revers à Bollaert, le capitaine parisien, loin d'être irréprochable, n’a pas caché sa frustration. « Je n'aime pas perdre. C'est normal d'être un peu dégoûté mais le travail va payer. On a fait un bon début de saison, on s'est qualifiés en Ligue des Champions. Il ne faut pas tout remettre en cause mais il faut retrouver la solidité et la cohésion de la première partie de saison », a réclamé Marquinhos.