OL : Toko Ekambi avait caché son triste secret

OL : Toko Ekambi avait caché son triste secret

Apparu très en forme lors des matchs de préparation de l'Olympique Lyonnais, Karl Toko Ekambi avait fait l'objet de vives critiques en deuxième partie de saison. Mais il avait une raison très triste à sa baisse de forme.

Certains supporters lyonnais n’ont pas été tendres avec Karl Toko Ekambi la saison passée, et notamment après la trêve hivernale. L’attaquant de l’OL faisant l’objet de vives critiques sur les réseaux sociaux, et face à cela l’international camerounais est resté silencieux, préférant continuer à travailler. Mais ce samedi, alors que le joueur de 28 ans a trouvé sa place dans le Lyon de Peter Bosz, Karl Toko Ekambi a accepté de parler dans L’Equipe de ce drame qui l’a touché en plein cœur en janvier dernier. En effet, quelques heures après avoir parlé avec son père, qui devait arriver le lendemain en France, ce dernier est subitement décédé. Une mort qui a évidemment plongé dans la détresse l’attaquant lyonnais, lequel a choisi à l’époque de ne pas s’exprimer sur ce sujet.

« Ça n’a pas été une année facile pour moi, vraiment pas… Ça a été très éprouvant et j’ai dû m’accrocher pour aller au bout de la saison. Ça a été très brutal aussi on ne s’y attendait pas… C’est la première fois que j’en parle. Je remercie d’ailleurs Rudi Garcia et tout le club : ils ont été super avec moi. Cette douleur est inexplicable, j’ai puisé au fond de moi, car le club avait des objectifs élevés (...) Je partais à l’entraînement, je me disais, je vais aider le club, mais je n’arrivais pas à donner autant que je le voulais. Et je devais aller à Paris, car ma mère avait besoin de moi », explique Karl Toko Ekambi, qui pense que même s’il est impossible de totalement tourner la page, le temps fait peu à peu son œuvre et que le traumatisme de la mort brutale de son père s’estompe. Peter Bosz, qui a déjà dit tout le bien qu'il pensait de son attaquant, va donc pouvoir compter sur un KTE à 100%.