OL : Shaqiri pire recrue du mercato en Ligue 1 ?

OL : Shaqiri pire recrue du mercato en Ligue 1 ?

Icon Sport

A la mi-saison, l’heure est aux bilans en Ligue 1 six mois après le mercato estival. Si certaines recrues ont flambé, d’autres ont provoqué de grosses déceptions. C’est le cas de Gerson à l’OM mais surtout de Shaqiri à l’OL…

C’est l’heure des premiers bilans. La première partie de la saison 2021-2022 de Ligue 1 est terminée, et certains joueurs s’imposent déjà, bien malgré eux, comme de gros flops six mois après leur arrivée dans leur nouveau club. Au rayon des déceptions, Xherdan Shaqiri trône au-dessus de tout le monde. L’international suisse est arrivé à l’Olympique Lyonnais avec le statut d’un joueur de classe internationale ayant côtoyé les vestiaires du Bayern Munich et de Liverpool. Même s’il s’agissait de grands clubs, Shaqiri était un remplaçant que ce soit en Allemagne ou en Angleterre. Et les supporters lyonnais commencent à comprendre pourquoi. « La principale déconvenue, à ce jour, du dernier mercato avec Xherdan Shaqiri. Pas tellement plus à l'aise dans l'axe que sur l'aile droite, l'ancien milieu de Liverpool symbolise à lui seul le flou de la politique sportive de l'OL qui a notamment abouti au départ de Juninho » regrette L’Equipe, qui tape dans son édition du jour sur l’attaquant de l’Olympique Lyonnais au moment de faire le bilan des recrues du mercato à mi-saison.

Des déceptions aussi à l'OM et à Monaco

Du côté de Marseille, certains joueurs ont apporté satisfaction. C’est le cas de Mattéo Guendouzi, de Luan Peres ou encore de William Saliba. En revanche, L’Equipe s’est attardé sur les trois déceptions du mercato marseillais pour le moment : Gerson, Konrad de la Fuente et Amine Harit. « Les récentes performances de Gerson offrent aux dirigeants marseillais l'espoir de ne pas avoir balancé une vingtaine de millions d'euros par les fenêtres. Et s'ils n'en ont dépensé que 3 pour Konrad De La Fuente, il serait temps que le jeune ailier américain (20 ans) mène une action à son terme, comme il avait parfois réussi à le faire cet été. Idem pour Amine Harit, dont les bons débuts semblent aujourd'hui déjà loin » note le quotidien national. A Monaco, on dénote aussi certains flops chez les recrues. C’est pour l’instant le cas avec Myron Boadu, Ismail Jacobs, Jean Lucas et Alexander Nübel. Mais à part Shaqiri, tous les joueurs cités sont encore jeunes et ont donc le temps de se rattraper. Il leur reste six mois pour cela.