OL-Prague : Encore des incidents à Lyon, Daniel Riolo disjoncte

OL-Prague : Encore des incidents à Lyon, Daniel Riolo disjoncte

Ce jeudi, en marge du match entre l’Olympique Lyonnais et le Sparta Prague, comptant pour la quatrième journée d’Europa League, des incidents se sont déroulés dans le centre de Lyon puis sur la pelouse du Groupama Stadium…

Depuis que le public a retrouvé les stades en France, de nombreux problèmes ont été constatés un peu partout à travers le pays… Des soucis plus ou moins graves qui ont pénalisé certains clubs de L1, comme Nice, l’OM ou Lens. Mais cela ne suffit pourtant pas pour calmer les ardeurs de certains ultras. Puisque ce jeudi soir, le match OL-Prague a lui aussi été entaché par des débordements… Selon les informations du Progrès, un policier a effectivement été blessé lors d’une rixe entre supporters tchèques et lyonnais dans le centre-ville de la capitale des Gaules. 

« Des groupes d'ultras tchèques et lyonnais présents dans le centre de Lyon, depuis le milieu de la matinée pour les premiers, se provoquaient et la situation s'est tendue peu après 16 heures quand ils se sont retrouvés à Bellecour. La police s'est alors interposée entre les groupes prêts à en découdre, et a été la cible de jets de projectiles. Un policier, blessé au visage, a été transporté à l'hôpital Saint-Joseph et ses jours ne sont pas en danger », explique le journal local, qui avoue que le calme est vite revenu. Malgré cet incident grave, « la police n'a procédé à aucune interpellation au moment des faits et des investigations sont en cours pour identifier l'auteur des violences contre le policier, dont on ignore encore s'il est Lyonnais ou Tchèque ».

Un fait qui ternit donc cette rencontre d’Europa League. Mais ce n’est pas le seul dérapage de la soirée, puisque la rencontre a été arrêtée par l'arbitre pendant quelques instants avant la mi-temps, quand des supporters ont fait irruption sur la pelouse du Groupama Stadium. Habillés d'une tenue de prisonnier, avec un costume rayé de jaune et de noir, les streakers ont vite été rattrapés par les stadiers. Mais le mal était fait. De quoi faire enrager Daniel Riolo… 

À cause de tous ces incidents, l’OL pourrait être sanctionné par l’UEFA. Surtout que l’instance qui gère le foot européen avait déjà le club lyonnais dans son viseur après des débordements survenus lors de la réception de Brondby en septembre dernier...