OL : Lyon victime d’une hécatombe, Garcia accuse Sylvinho

OL : Lyon victime d’une hécatombe, Garcia accuse Sylvinho

Photo Icon Sport

Deux jours après la défaite contre le Zénith Saint-Pétersbourg (2-0) en Ligue des Champions, Rudi Garcia n’a pas digéré. Ce qui explique sa colère en conférence de presse.

A l’image du directeur sportif Juninho après la rencontre en Russie mercredi, Rudi Garcia s’en est pris à ses joueurs face aux médias. L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a regretté le manque d’intensité de son équipe ainsi que les nombreuses blessures subies ces dernières semaines. Pour le déplacement à Strasbourg samedi, Thiago Mendes, Houssem Aouar et Memphis Depay sont encore indisponibles. De quoi agacer le technicien qui, sans le nommer, a chargé son prédécesseur Sylvinho.

« Ça fait au moins sept blessures aux ischio-jambiers depuis le début de la saison, s’est plaint le coach des Gones. On s’est interrogé. On cherche. Toutes les blessures ne sont pas identiques. Mais le constat que j’ai fait, c’est qu’on a un peu de mal à récupérer entre les matchs. Et le constat qui a été fait par le staff déjà en place, c’est qu’on a peut-être manqué un peu de travail foncier au niveau de la préparation pour que les joueurs puissent durer et récupérer beaucoup mieux tous les trois jours. »

Garcia tacle Sylvinho

« On est en train de compléter ça, notamment depuis la dernière trêve internationale. Depuis que Paolo (Rongoni, préparateur physique) est arrivé, on essaie d’oxygéner un peu les joueurs, de faire en sorte qu’ils récupèrent mieux et qu’ils soient moins à risque au niveau des blessures parce que ce n’est pas normal qu’on ait autant de blessés musculaires », a insisté Garcia, en désaccord avec les méthodes du précédent entraîneur.

« On a agrandi les espaces à l’entraînement, a-t-il confié. On joue sur des plus grands espaces depuis que je suis arrivé. Les joueurs étaient habitués à s’entraîner sur des tout petits espaces, mais en match le terrain fait 105 mètres sur 68 mètres et il faut répéter les efforts, parfois les grandes courses. Ceci peut en partie expliquer cela. » L’ancien coach de l’Olympique de Marseille se plaint et accuse les autres. Rien de nouveau…