OL : Le boss de l'ASSE est presque embêté, il trouve qu'Aulas est très fort

OL : Le boss de l'ASSE est presque embêté, il trouve qu'Aulas est très fort

Photo Icon Sport

Si la rivalité est toujours énorme entre supporters de l'AS Saint-Etienne et de l'Olympique Lyonnais, le calme est revenu dans la relation entre Jean-Michel Aulas et ses homologues stéphanois. Pour preuve, dans le cadre d'un portrait du président de l'OL réalisé par France-Football, Bernard Caïazzo admet que sa relation avec JMA est très constructive, même s'il avoue qu'il doit être prudent au moment de parler du patron de Lyon. Mais pour le co-président de l'ASSE, le foot français peut se réjouir d'avoir dans ses rangs quelqu'un comme Jean-Michel Aulas.

Bernard Caïazzo n'est pas loin d'être dithyrambique concernant le boss de l'OL. « Évoquer Jean-Michel Aulas est toujours délicat pour moi car un mot mal perçu peut provoquer des violences. C’est déjà arrivé. Ces derniers temps, je le trouve plus respectueux à notre égard. Peut-être s’est-il assagi à l’approche des soixante-dix ans…Il voit aussi que nous travaillons bien, avec de bonnes idées. Je me réjouis de cette rivalité saine. Ainsi, nous sommes d’accord sur la nécessité d’autoriser nos supporters à se déplacer pour les derbys. Le football français a besoin de dirigeants qui œuvrent en bonne intelligence (...) Plusieurs combats nous rassemblent. Mêmes les grands rivaux sont condamnés à s’entendre, sinon notre Championnat sera tiré vers le bas. Il faut reconnaître que Jean-Michel Aulas appartient à la catégorie des présidents les plus intéressants ; neuf fois sur dix, il formule des propositions qui font avancer. Sans jamais perdre de vue l’intérêt de son club, comme nous tous », constate le président de l'AS Saint-Etienne, que certains des supporters des Verts accusent d'être trop proches de Jean-Michel Aulas et de Nasser Al-Khelaifi. Pas certain que les choses s'arrangent.