OL : Galtier n’a pas refusé Lyon pour l’argent

OL : Galtier n’a pas refusé Lyon pour l’argent

Icon Sport

Priorité de l’OL pour succéder à Rudi Garcia cet été, Christophe Galtier s’est finalement engagé en faveur de Nice il y a quinze jours.

La décision du champion de France 2021 avec Lille en a surpris plus d’un, alors que son nom a été associé à de grands clubs tels que Lyon mais aussi Naples. C’est finalement Nice qui a eu les faveurs de Christophe Galtier, lequel a officiellement pris ses fonctions il y a deux semaines. Dans une interview accordée à L’Equipe, le natif de Marseille est revenu sur les raisons de son choix. Il explique également que son refus de rejoindre d’autres clubs français n’a pas été motivé par l’argent, en dépit du salaire conséquent qui lui a été offert par Nice.

« J'ai essayé, je dis bien j'ai essayé, de faire abstraction de ce qui se disait, sans dépenser d'énergie pour démentir. Dire qu'on ne m'informait pas de ce qui se disait, ce serait vous mentir. Cela a pris beaucoup de temps, c'était un feuilleton dont je me serais bien passé. Il y a Ineos, et dans une période de grosse incertitude économique, c'est une garantie. Et qui ne veut pas vivre dans cette région ? On a tous les atouts pour convaincre des joueurs de vivre l'aventure ici. Mais moi, je ne suis pas venu pour le soleil ou l'argent. Si ça avait été l'argent, je ne serais pas en France. Jamais mes choix n'ont été dictés par l'argent. Ce qui est important, c'est l'identité du club, les personnes. Quelques fois, vous prenez des coups de poing dans la gueule, c'est ce que j'ai vécu cet été. Mais je crois en l'aventure humaine » a promis Christophe Galtier, lequel a par ailleurs avoué qu’il serait difficile de lutter dès la première saison avec Paris, Lyon, Marseille, Monaco et Lille. Mais l’entraîneur de Nice refuse de parler d’une année de transition car son objectif est bel et bien d’emmener Nice dans le top 5 de la Ligue 1.