OL : Gallardo provoque un clash Aulas-L'Equipe

OL : Gallardo provoque un clash Aulas-L'Equipe

Le dossier du possible successeur de Rudi Garcia sur le banc de l'Olympique Lyonnais provoque un énième clash virtuel entre Jean-Michel Aulas et le quotidien L'Equipe. C'est Gallardo qui a involontairement mis le feu.

« Croyez-moi Jean-Michel, ces deux-là, ils ne passeront pas leurs vacances ensemble » disait le célèbre philosophe footballistique Thierry Roland à son collègue Jean-Michel Larqué. Mais c’est une évidence, le patron de l’Olympique Lyonnais et Hugo Guillemet, journaliste de L’Equipe en charge de suivre l’Olympique Lyonnais à la place de Bilel Ghazi, ne sont pas les meilleurs amis du monde. Réagissant à un article de celui qu’il avait qualifié de « journaliste de quartier » sur une réponse négative que Marcelo Gallardo aurait faite à l’OL lorsque Juninho l’a contacté pour lui faire savoir que Lyon était intéressé pour le faire venir de River Plate à la place de Rudi Garcia, JMA a bondi sur son clavier et dégaîné son compte Twitter. Si le technicien argentin est ravi de savoir que l’Olympique Lyonnais pense à lui, il aurait fait savoir aux dirigeants français qu’il ne sera pas libre avant la fin de l’année 2021. Autrement dit, l’OL devra se pencher sur d’autres pistes pour trouver son entraîneur.

Et tandis que les noms de Christophe Galtier et Patrick Vieira circulent toujours, tandis que Roberto De Zerbi semble devoir rejoindre Donetsk, le président de l’Olympique Lyonnais n’a pas tardé à réagir à l’article de son « ami » Hugo Guillemet. Via Twitter, Jean-Michel Aulas a démenti un quelconque échange avec Marcelo Gallardo. « L’OL n’a pas pris de contact avec d’autres entraîneurs et reste dans l’attente de la fin du championnat avant de se prononcer contrairement aux propos de l’équipe », a fermement répondu le boss de Lyon, qui dément avoir validé le départ de Rudi Garcia. Des propos que Jean-Michel Aulas répète depuis des semaines sans changer de version, mais qui ont tout de même du mal à convaincre.