OL : Dugarry et Aulas, ça clashe en plein direct !

OL : Dugarry et Aulas, ça clashe en plein direct !

Photo Icon Sport

Ce mercredi soir, Jean-Michel Aulas était l’invité exceptionnel de Christophe Dugarry sur l’antenne de RMC, au lendemain de la qualification de l’Olympique Lyonnais en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les échanges ont été particulièrement tendus entre les deux hommes. Il faut dire que pour ouvrir les débats, Christophe Dugarry a sèchement pointé du doigt la pauvreté du jeu lyonnais. « A chaque fois que l’on regarde Lyon, on s’ennuie et plus les matchs avancent, pire c’est » a confié l’animateur de RMC, ce à quoi le président Jean-Michel Aulas a répondu sans détour. « Vous n’avez pas le droit de dire ça. Vous dites ce que vous voulez dans votre émission mais quand vous m’interrogez, vous me laissez parler. D’accord ? Autrement, je n’y viens plus. Vous dites du mal de manière systématique de notre équipe, qui vient pourtant de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des Champions. J’ai l’élégance de venir car vous avez les droits (ndlr : de laC1) alors vous m’écoutez ».

La suite a été plus calme. Néanmoins, Jean-Michel Aulas n’a pas manqué de rappeler à Christophe Dugarry que c’était RMC qui l’employait et que les intérêts télévisuels étaient donc au moins aussi importants que les débats footballistiques. « Est-ce que c’est possible de parler un peu football président ? Car vous nous parler des autres clubs français, des intérêts de RMC, très bien… Mais ce serait bien de parler football ! » a lâché Dugarry, avant de se voir répondre ceci. « C’est RMC qui vous emploie mon cher Duga donc ce serait bien d’en tenir compte (ndlr : des intérêts de RMC). Il faut faire la part des choses, et arrêter de critiquer à tout-va alors qu’un deuxième club français s’est qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des Champions. Le match était sous une tension extrême et les joueurs étaient tendus ». Des échanges particulièrement musclés, même si tout s’est terminé dans le respect et la courtoisie entre les deux hommes…