OL : Benzema star des Bleus, Lyon savait

OL : Benzema star des Bleus, Lyon savait

Icon Sport

Victime d’une béquille face à la Bulgarie la semaine dernière, Karim Benzema participera bien au premier match de l’équipe de France face à l’Allemagne lors de l’Euro 2021. 

Mardi, Karim Benzema sera l’une des principales armes de la France contre l’Allemagne. Pourtant, il y a quelques semaines encore, l’attaquant du Real Madrid semblait à la retraite internationale. Mais Didier Deschamps en a décidé autrement en rappelant KB9 chez les Bleus plus de cinq ans après. Un come-back grandement apprécié à Lyon, où Benzema a lancé sa carrière. En tout cas, ce destin de top attaquant mondial, le joueur de 33 ans l’a toujours entretenu, et ce dès ses plus jeunes années à l’OL, comme le raconte Bernard Lacombe.

« ll faisait des trucs extraordinaires »

« Armand Garrido m'avait dit : ''Bernard, viens voir, j'ai 2-3 gamins à te montrer.'' Je m'étais rendu sur les terrains annexes de Gerland. Au bout de 10 minutes, je demande à Armand : ''C'est qui celui-là ?'', il me répond qu'il s'appelle Benzema. Je lui dis : ''Oulala tu as vu tous les enchaînements, les bons appuis qu'il a, sa sobriété devant le but ?''. C'était impressionnant. Pof, on avait l'impression que les défenseurs, c'était des piquets, il les éliminait avec une facilité… Il faisait des trucs extraordinaires », lance, sur Le Progrès, l’ancien conseiller de Jean-Michel Aulas, qui sait que Benzema a vraiment décollé sous les ordres d’Armand Garrido à 16 ans.

« Des cas comme ça, on en voit qu'un dans une carrière »

« Tout de suite, j'ai vu qu'il avait du potentiel mais je me suis dit qu'il n'en faisait pas assez. Il se mettait en retrait, on n'avait pas l'impression qu'il était très libéré. Il fallait lui montrer qu'en faisant plus d'efforts et en étant plus concentré, il allait réaliser des choses plus grandes encore. Petit à petit, un dialogue s'est installé et il a pris confiance. Karim s'est développé musculairement à cette période. On est passé d'un jeune un peu grassouillet à un athlète. Il s'est transformé, s'est affirmé, et a multiplié par dix ce qu'il faisait auparavant. La fusée Benzema était lancée. Une ascension phénoménale, unique. Des cas comme ça, on en voit qu'un dans une carrière et on se dit qu'on a beaucoup de chance de l'avoir connu », détaille l’ancien coach de l’OL, qui a toujours su que Benzema serait l’un des meilleurs joueurs du monde. À lui de confirmer tout cela face à l’Allemagne mardi !