OL : Da Silva ne joue jamais, il préfère en rire

OL : Da Silva ne joue jamais, il préfère en rire

L'Olympique Lyonnais a fait venir Jérome Boateng pour stabiliser une défense qui prend l'eau. Damien Da Silva, décevant, ne peut pas nier les faits.

Plutôt calme sur l’ensemble de l’été, le mercato lyonnais s’est déroulé en deux temps. Avant la venue de joueurs de premier plan comme Shaqiri et Boateng, l’OL s’était renforcé en défense avec deux joueurs libres. Si la venue d’Henrique Silva demeure un mystère total pour le moment, Damien Da Silva a aussi rapidement signé à Lyon. Une progression pour le solide défenseur central de 33 ans, qui était un cadre du Stade Rennais, et souhaitait dans un premier temps partir à l’étranger. Mais quand l’OL s’est présenté, l’ancien caennais avoue ne pas s’être posé la question bien longtemps, même si le club rhodanien n’avait tout simplement pas d’entraineur à ce moment. 

« Ça se passait très bien à Rennes, je prenais beaucoup de plaisir. J’ai connu de belles choses avec Rennes, mais j’ai senti à un moment que je voulais voir autre chose, c’était personnel. Ma réflexion se dirigeait plus vers l’étranger. Je voulais voir un autre championnat, une autre mentalité. Lyon est venu à la fin de cette réflexion. Par rapport à ma progression, c’était difficile de refuser une offre comme celle de l’OL. C’était une opportunité énorme pour moi d’arriver dans un grand club, je l’ai saisie », a livré le défenseur central, qui a ainsi pu faire toute la préparation, et en profiter pour avoir rapidement du temps de jeu. Des sollicitations qu’il a pas forcément mis à son profil, avec des suspensions et un nouveau carton rouge, en plus d’un manque de sérénité qui a fait déjà passer des sueurs froides dans le dos des supporters.

Les stats qui font très mal...

Un rendement peu satisfaisant que Da Silva reconnait, avec la promesse que la suite sera meilleure. « J’ai plus de matches suspendus que sur le terrain pour l‘instant (rires). Ce n’est que le début, j’espère vite inverser cette donnée. Je pars sur de bonnes stats, mais je vous rassure, je ne prendrai pas de rouge un match sur deux!», a assuré dans Le Progrès un Damien Da Silva qui va vite devoir se ressaisir, car c’est le duo entre Boateng et Denayer qui est désormais attendu pour former la charnière centrale à Lyon.